Français English
Vous êtes ici : Projets/Réalisations » Actualités

Actualités

Aménagement de l’entrée Ouest de la ville de Douala : l’avancement global des travaux est de 68%.

Posté le : févr. 8, 2017, Par : Eliane - Dans : Actualités

Les travaux d’aménagement de l’accès Ouest de la ville de Douala ont davantage prit du rythme depuis le début de la saison sèche. En effet, les travaux réalisés du côté  Ouest du fleuve Wouri connaissent des avancées significatives malgré  les difficultés liées à la non libération totale des emprises.

La   saison sèche, climat favorable à la réalisation des travaux,  permet à l’entreprise d’accélérer les travaux qu’elle réalise sur l’accès Ouest de la ville de Douala. Sogea Satom, entreprise en charge de l’exécution des travaux, est mobilisée sur plusieurs sections de route pour accélérer au maximum les travaux et profiter des conditions climatiques favorables.  Du moment, l’avancement global des travaux est estimé à 68,92% pour une consommation des délais de 80,15%  tandis que les prestations de la Mission de Contrôle sont exécutées à 57,98% pour une consommation des délais de 80,15%. Les travaux réalisés se présentent ainsi qu’il suit : travaux d’installation générale de l’entreprise 78,11% ; dégagement des emprises 58,57% ; terrassements généraux 106,46% ; construction des chaussée et des trottoirs 57,71% ; assainissement et drainage des eaux 55, 74%. Concernant la construction des ouvrages d’art, les travaux sont réalisés à  67 ,62%.  L’ouvrage d’art construit à SODIKO est réalisé à 65,62%. Les aspects environnementaux du projet ne sont pas en reste. Ainsi, il a été demandé à la Mission de Contrôle et à l’entreprise d’associer la Communauté Urbaine de Douala pour définir conjointement la position des bacs à ordures. De même, l’entreprise doit fournir le projet d’exécution pour les aménagements paysagers dans les plus brefs délais.

Les problèmes techniques notamment le déplacement des réseaux d’ENEO ou de CAMWATER/CDE, le déplacement du monument du cinquantenaire  et la non libération des emprises qui freinent la bonne évolution des travaux, trouvent progressivement des solutions. En ce qui concerne les travaux de déplacement de réseaux, les travaux  sont réalisés à 99,64%. Les travaux de déplacement des câbles d’ENEO qui sont réalisés sur la traversée de MABANDA sont en cours et l’entreprise Sogéa  n’attend plus qu’ENEO programme la mise hors tension des câbles pour finaliser les travaux. Concernant le déplacement des réseaux CAMWATER/CDE, des conduites situées du point kilométrique (PK) 0+525 au PK 2+600 sont en attente de déplacement pour la poursuite des travaux dans cette zone. Sur la question relative au déplacement du Monument du Cinquantenaire  qui se situe à  proximité de l’ouvrage d’art de SODIKO, deux hypothèses sont prévues, soit le déplacement du monument, soit le contournement de ce dernier et à ce sujet, les instructions de la Communauté Urbaine de Douala sont attendues. Néanmoins, la Mission de Contrôle a prescrit à l’entrepreneur d’étudier l’alternative de contournement. Le problème d’expropriation des biens situés sur l’emprise du projet n’est pas complétement résolu. Certains biens ont été évalués d’autres pas, conséquence, certains travaux sont en arrêts en attendant les indemnisations. On peut relever par exemple que, du PK 0+300 - PK 0+335  (côté droit) un hôtel non pris en compte dans le décret d’indemnisation empêche la finalisation de l’assainissement et la mise en place de l’éclairage public; au PK 0+900 et PK 0+925 (bretelle Nord du giratoire), deux bâtiments non pris en compte dans le décret d’indemnisation empêchent la bonne exécution de la bretelle ; du PK 1+700 au PK 1+730 (côté droit) deux immeubles ont été réévalués mais ne sont pas encore indemnisés ; du PK 2+950  au  PK 3+035 (côté droit)  la barrière de l’immeuble CONGELCAM non prise en compte dans le décret d’indemnisation et non évaluée, empêche de finaliser le giratoire ; du PK 3+095 au  PK 3+115 (côté droit), angle barrière TELCAR CACAO non pris en compte dans le décret d’indemnisation et non évalué rentre dans la zone de construction du giratoire ; au PK 3+960 (brettelle du giratoire SODIKO) sur les trois (03) bâtiments concernés, un seul figure dans le décret ; au PK 3+960 (côté gauche) un  bâtiment et une zone de stockage ne sont pas indemnisés. Par ailleurs, l’incivisme répété des populations qui usent les trottoirs comme zone de stationnement ralentissent l’exécution des travaux. A et à cet effet, l’entreprise a sollicité l’intervention des pouvoirs publics pour  réprimer ces pratiques.

En dépit des  difficultés ci-dessus énoncées, les travaux d’aménagement de l’entrée Ouest de la Ville de Douala se déroulent en toute sérénité et aucun incident majeur n’est signalé.

.

 

Plus de contenus dans Actualités

CAN 2016 et 2019 : les défis du MINTP

Posté le : janv. 16, 2015, Par : Hannah - Dans : Actualités

Les Coupes d’Afrique Nations (CAN) organisées en terre camerounaise dans deux ans ...

Les principaux projets de la feuille de route 2015

Posté le : janv. 26, 2015, Par : Hannah - Dans : Actualités

Pour la réalisation de la feuille de route 2015, le budget du Ministère des Travaux...

TRAVAUX EN REGIE Réhabilitation de certaines routes communales dans la région du Centre

Posté le : mai 11, 2018, Par : Eliane - Dans : Actualités

Exécutés à 100%, les travaux de réhabilitation de trois routes communales dans les communes d’Akonolinga et d...
Suivez-nous sur les réseaux sociaux - FaceBook Twitter RSS