Français English
Vous êtes ici : Appels d'Offres » Appels d'Offre Restreint

Appels d'Offre Restreint

Route Mora-Dabanga-Kousséri. La Banque Mondiale approuve la proposition du Cameroun pour la reprise des travaux

Posté le : oct. 20, 2016, Par : binya - Dans : Actualités

C’est au cours d’une séance de travail tenant lieu de cadre à l’élaboration du planning d’exécution du projet de réhabilitation de la route Mora-Dabanga-Kousséri et de restitution de la mission effectuée par le Ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi à Washington, que la Directrice des Opérations de la Banque Mondiale a fait part de l’approbation par l’institution qu’elle représente, de la reprise des travaux sur cet axe à travers la régie axée sur les Résultats.

Une importante séance de travail s’est tenue le mercredi  19 octobre 2016 dans la salle des réunions du cabinet du Ministre des Travaux publics. Autour de la table, Elisabeth Huybens, Directrice des Opérations de la Banque Mondiale au Cameroun, ses collaborateurs et le Ministre des          Travaux publics, accompagnés lui aussi de ses collaborateurs impliqués dans le projet de réhabilitation de la route Mora-Dabanga-Kousséri, y compris le contournement de la ville de Kousséri, sur un linéaire total de 212 kilomètres. Une séance de travail qui intervient au lendemain de l’approbation de la proposition de reprises des travaux de réhabilitation de l’axe sus-mentionné à travers un nouveau procédé, celui de la Régie axée sur les Résultats. Objectif principal recherché : la réhabilitation de 212 kilomètres entre Mora, Dabanga et Kousséri dans la région de l’Extrême-nord. Une mesure prise par le Chef de l’Etat et qui vise à répondre aux besoins des populations de cette zone déjà frappée par les contraintes naturelles et les exactions de la secte Boko-Haram. Il s’agira précisément pour le Ministère des Travaux publics, de conduire des travaux de réhabilitation avec comme organisme opérationnel, le Génie Militaire, de plus en plus réputé pour son implication dans la mise en œuvre du programme infrastructurel en cours dans la zone du grand Nord et l’exécution des projets d’infrastructures en général. Tout en exprimant la gratitude du gouvernement camerounais pour l’appui manifesté dans la conduite de ce projet, le Ministre des Travaux publics a précisé que le projet de réhabilitation de la route Mora-Dabanga-Kousséri constitue une composante majeure du programme d’appui au développement du secteur des transports au Cameroun, soutenu par la Banque Mondiale et qui prévoit entre autres, l’aménagement d’un certain nombre de corridors dont celui de Douala-Ndjamena, en raison de son importance dans les échanges entre le Cameroun, le Nigéria et les autres pays voisins.

S’agissant des points évoqués au cours des échanges entre le Ministre des Travaux publics et son hôte, il a surtout été question d’envisager des mesures d’anticipation et de facilitation qui permettront de démarrer les travaux de réhabilitation de la route Mora-Dabanga-Kousséri au mois de Janvier 2017, comme l’a souligné la Directrice des Opérations de la Banque Mondiale. il sera question dans les jours à venir, d’examiner point par point, les questions relatives à l’opérationnalisation du projet, notamment, les approvisionnements, le renforcement de l’équipe mise en place par le Ministre des Travaux publics il y a plusieurs mois, l’encadrement des populations riveraines pendant la durée du projet, la cohabitation entre ces dernières et le Génie Militaire, les mesures d’atténuation du projet sur la vie sociale et environnementale des riverains, la libération des emprises et la planification des opérations dans une certaine mesure. Des recommandations particulières ont été faites au sujet du respect de l’intégrité des populations riveraines fortement affectées par les exactions de la secte Boko-haram et très favorables à la mise en œuvre du projet, comme le relève les résultats de l’étude sociale et environnementale menée dans cette zone. Par ailleurs, la Banque Mondiale a fortement apprécié l’organisation du Génie Militaire en tant que organisme chargé à la fois de la sécurité et de l’exécution des travaux d’infrastructures. La conduite en cours par le Génie Militaire, des travaux de maintien de la circulation sur cet axe aura par ailleurs été d’un avantage certain.

Au demeurant, la réhabilitation de la route Mora-Dabanga-Kousséri viendra donner de l’ampleur au programme de résilience instruit par le Chef de l’Etat, dans l’optique de résoudre les problèmes infrastructurels de la région de l’Extrême-Nord. Sur le plan international, le Cameroun va servir d’espace-pilote à la réalisation de projets dans des zones marquées par des conflits. Une expérience que la Banque Mondiale entend capitaliser dans d’autres pays.

Plus de contenus dans Actualités

Conférence annuelle des services centraux, déconcentrés et organismes sous-tutelle du MINTP

Posté le : janv. 15, 2016, Par : Hannah - Dans : Actualités

Le Ministre des Travaux publics a présidé la cérémonie d’ouverture de la conférence annuelle des services cent...

Road maintenance: MINTP partners with local councils of the western networks

Posté le : sept. 14, 2015, Par : Hannah - Dans : Actualités

A convention sign for the maintenance of road network in the rural areas of the regions; it was a critical ste...

Reprise des travaux d'aménagement de la route Ntui – Mankim sur la Nationale N°15, l’entreprise se mobilise

Posté le : févr. 22, 2022, Par : alima - Dans : Actualités

L’entreprise China Railway 20 Bureau Group Corporation en charge des travaux de construction du lot 2 A Ntui-Ndjol...