Français English
Vous êtes ici : Projets/Réalisations » Actualités

Actualités

Reprise des travaux d'aménagement de la route Ntui – Mankim sur la Nationale N°15, l’entreprise se mobilise

Posté le : févr. 22, 2022, Par : alima - Dans : Actualités

L’entreprise China Railway 20 Bureau Group Corporation en charge des travaux de construction du lot 2 A Ntui-Ndjolé (60 km) y compris 73 km de routes communales et du lot 2 B, Ndjolé - Mankim (36,7 km) est sur le terrain pour la reprise des travaux de construction de cette section de la Nationale 15. A date, le taux d’avancement global du projet est estimé à 1,152% pour le premier lot et de moins de 1% pour le second lot.
C’est dans l’optique d’accélérer la cadence des travaux que le projet, après la résiliation du marché de Elevolution, que le projet a été réorganisé. Ainsi, pour la section Ntui-Mankim, les travaux doivent s’exécuter simultanément sur deux lots, Ntui-Ndjolé (60 km) y compris 73 km de routes communales et du lot 2 B, Ndjolé - Mankim (36,7 km), pour un montant de 35,43 milliards de FCFA (lot 2 A) et de 23,99 milliards de FCFA, lot 2 B. Si l’entreprise adjudicataire du marché est en train de s’installer la section Ntui-Ndjolè, il faut surtout relever que la date fixée pour la transmission de ses plans détaillés d’installations de chantier est le 23 février 2022.  Le marché relatif à cette prestation a été enregistré le 29 novembre 2011. S’agissant de l’exécution du projet, les études y afférentes réalisées par l’entreprise Elevolution ont été mises à la disposition de CR20. Les volets topographiques, chaussées, ouvrages hydrauliques et ouvrages d’art sont attendus de l’entreprise. Pour ce qui est de la production des granulats (mise en exploitation de la carrière de Yalongo) CR20  a effectué des reconnaissances visuelles du massif rocheux et les études de conformité sont attendues. L’entreprise CR20 a conservé les limites d’emprises de la carrière définie par Elevolution. Le procès-verbal d’évaluation des biens impactés établi par la commission départementale compétente reste d’actualité. S’agissant de la mobilisation du personnel sur cette section Ntui-Ndjolè, le  directeur de projet ; l’ingénieur/responsable des travaux de terrassement et Chaussée ; l’ingénieur géotechnicien responsable du laboratoire du chantier et l’ingénieur topographe responsable des travaux de topographie sont connus. L’entreprise a introduit auprès de la mission de contrôle, une proposition de personnel de remplacement ou en complément du personnel clé déjà mobilisé ; notamment : l’’ingénieur qualité (nouveau – mobilisé), l’ingénieur ouvrage d’art, l’expert environnemental et social (nouveau – mobilisé) et le spécialiste en sécurité routière (nouveau – mobilisé). La mission de contrôle a en outre invité l’entreprise à lui transmettre des informations complémentaires sur le personnel proposé afin de donner ses différents avis. La mobilisation du matériel par CR20 sur ce lot est également en cours. A ce jour, le matériel suivant a déjà été mobilisé : bulldozer (03), niveleuse (02) , chargeur (03), compacteur à pied de mouton (02), compacteurs à rouleau lisse (02), camion benne (09) sur 15 attendus, pelle rétro (excavatrice) (04)  et camion-citerne à eau (03). Sur ce point précis, il a été demandé à l’entreprise de transférer du lot 2A le matériel destiné au lot 2B, et de mobiliser le matériel propre au lot 2A au plus tard le 23 février 2022. L’avancement global des travaux par rapport au marché est de 1,152%, soit un taux d’avancement physique de 0,85%. Les travaux préparatoires sont exécutés à 14,48%, les terrassements à 14,48%. La consommation des délais est de 15,14% (3+19/30 mois).

Sur le lot Ndjolé - Mankim (36,7 km), l’avancement global des travaux par rapport au marché est de 0,948% avec un taux d’avancement des travaux préparatoires de 7,34%, le reste des tâches n’ayant pas encore démarré.
Pour le lot Ntui-Ndjolè, les décomptes soumis par l’entreprise s’élèvent à 7 086 016 283 F CFA soit 20% et une avance de démarrage d’un montant de 7 086 016 283 F CFA a été payée. S’agissant du lot Ndjolè-Mankim, une avance de démarrage d’un montant de 4 799 050 927 F CFA représentant les décomptes soumis par l’entreprise, a été payée. Sur ce deuxième lot, le transfert du matériel est en arrêt. Il a fortement été recommandé à l’entreprise de mobiliser le matériel destiné à c e lot.
L’aménagement de la route Batchenga – Ntui – Yoko – Tibati – Ngaoundéré s’inscrit dans le cadre de la stratégie de modernisation et de mise à niveau des secteurs d’appui au développement économique adoptée par l’Etat Camerounais et qui vise la mise en place d’un système de transport permettant la réduction des coûts de transport, le développement des échanges et l’intégration des économies régionales. La construction de cette route permettra la réduction de la longueur du couloir et devrait contribuer ainsi au renforcement de la compétitivité de la voie camerounaise comparée aux autres alternatives de désenclavement utilisées par les deux pays. Elle consolidera la fonction de transit du pays, le rayonnement international de ses infrastructures de transport et son positionnement comme plaque tournante des échanges commerciaux en Afrique Centrale. Dans ce contexte, le tronçon Batchenga - Ntui - Yoko - Tibati - N’gaoundéré reste le chaînon manquant pour assurer l’achèvement de la liaison internationale Douala - Yaoundé - N’djaména en empruntant l’itinéraire le plus court.

Plus de contenus dans Actualités

Section Matazem-Bamenda: Bun’s mobilisée pour des travaux d’urgence

Posté le : juil. 15, 2022, Par : alima - Dans : Actualités

Dans le but d’éviter des ruptures de trafic sur la section Matazem-Bamenda, le Maître d’ouvrage a instruit la m...
Suivez-nous sur les réseaux sociaux - FaceBook Twitter RSS