Français English
Vous êtes ici : Appels d'Offres » Appels d'Offre Restreint

Appels d'Offre Restreint

Autoroute Kribi-Lolabe. Des contraintes à lever avant la réception des travaux

Posté le : nov. 3, 2021, Par : alima - Dans : Actualités

Le taux d’avancement des travaux de construction de l’autoroute Kribi-Lolabe est évalué au 03 novembre 2021 à 96,31%. Avant la livraison de l’infrastructure prévue pour le 31 décembre 2021, quelques contraintes doivent être levées.
La réunion présidée par le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, après la visite de l’autoroute Kribi-Lolabe, a permis de passer en revue, les contraintes à lever avant l’achèvement des travaux. S’agissant des terrassements, les réserves concernent principales la protection des talus de déblai et de remblai qui est en cours; l’achèvement des travaux de terrassement entre le point kilométrique 00 et le point kilométrique 05 et les travaux de rétablissement d’accès qui sont en cours. Les travaux d’assainissement suscitent également quelques réserves, à l’instar des travaux de bétonnage des fossés triangulaires sur la Link road, le curage des fossés, caniveaux et descentes d’eau ensablés; la levée de toutes les non-conformités émises sur les travaux d’assainissement et l’achèvement des travaux de la bande d’arrêt d’eau. Pour ce qui est des bridges, du culvert et du drainage, des ouvrages doivent être curés, de même que des essais de chargement doivent être effectués au niveau des passerelles piéton 1 et 2. En outre, les travaux sur les gargouilles doivent être corrigés.

Deux préoccupations majeures ont été soulevées, il s’agit notamment des équipements d’exploitation qui nécessitent l’installation des canopes et des équipements électromécaniques qui du reste, sont déjà stockés. Sur le site devant abriter le dispositif de péage au point kilométrique 25, des auvents de péage et des passerelles piétonnes doivent être construites. Les travaux restant du bâtiment d’exploitation concernent la pose des portes, la réalisation des travaux de peinture, la pose des gardes corps, la construction des fosses septiques et les locaux de traitement des eaux usées, la construction des réservoirs d’eau y compris celui de lutte contre l’incendie, la réalisation des travaux de voies et réseaux et la finition de la clôture à l’enceinte de la station de péage.
La deuxième préoccupation est liée aux problèmes environnementaux posés par quelques riverains et qui nécessitent compensation. Le ministre des Travaux publics a à cet effet instruit l’exécution conforme du plan de gestion environnementale et sociale du projet.
Des aspects hygiène-santé-sécurité-environnement et social, ont également été soulevés. Ils concernent la gestion des déchets, des ordures ménagères, la gestion des déchets liquides, les aménagements sous abri pluie, des aires stockages des produits hydrocarbonés et autres substances polluantes et l’aménagement d’une fosse de vidange et d’entretien des véhicules et engins.

Plus de contenus dans Actualités

MATGENIE, il faut veiller au retour de la sérénité et à l'apaisement au sein de l'entreprise

Posté le : oct. 11, 2021, Par : alima - Dans : Actualités

Le Ministre des Travaux Publics Emmanuel NGANOU DJOUMMESSI, accompagné du Secrétaire d'État auprès du Ministre de...
Suivez-nous sur les réseaux sociaux - FaceBook Twitter RSS