Français English
Vous êtes ici : Appels d'Offres » Appels d'Offre Restreint

Appels d'Offre Restreint

Conférence Annuelle des Services Centraux et déconcentrés du MINTP : des solutions innovantes pour l’amélioration de l’entretien routier

Posté le : janv. 25, 2019, Par : admin - Dans : Actualités

Placée sous le thème : « Les nouveaux paradigmes et les innovations de l’entretien routier  au Cameroun »»,   les travaux de la conférence annuelle des Services Centraux et déconcentrés du MINTP  se sont déroulés les 21 et 22 janvier 2019 à l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux publics, c’était en présence de plusieurs membres du gouvernement.

Il importe pour le Ministère des Travaux publics au début de chaque année, d’évaluer les stratégies mises en place au cours de l’année antérieure et de repenser de nouvelles pour s’approprier le portefeuille des projets et de mettre en exécution la feuille de route de l’exercice budgétaire en cours. Sur ce fait, le Ministre des Travaux Publics, Emmanuel NGANOU DJOUMESSI a présidé les 21 et 22 janvier 2019, les  travaux de la Conférence Annuelle des Services Centraux et déconcentrés du MINTP à l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics de Yaoundé, sous l'assistance du Secrétaire d'Etat, Armand NDJODOM et du Secrétaire Général du Ministère des Travaux Publics, Urbain Noël EBANG MVE. L’ouverture desdits travaux a été rehaussée par la présence de plusieurs  membres du Gouvernement notamment Alamine OUSMANE MEY, Ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Ibrahim TALBA MALA, Ministre Délégué à la Présidence de la République, chargé des Marchés Publics, Madame COURTES née KEUTCHA Célestine, Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Georges ELANGA OBAM, Ministre de la Décentralisation et du Développement Local. Dans son discours d’orientation, le Ministre des Travaux Publics, après les civilités d’usage, a tenu à saluer la présence de ses homologues, qui témoigne de la solidarité gouvernementale.

La conférence annuelle avait pour objectifs prioritaires, de maîtriser les coûts de construction, de réhabilitation ou d’entretien des routes au Cameroun ; de capitaliser le transfert des compétences aux collectivités territoriales décentralisées dans le secteur de l’entretien routier ; de s`approprier les nouvelles dispositions du Code des Marchés en vigueur pour renforcer l`efficacité opérationnelle et de maitriser le cadre de réalisation des travaux en régie en complément à la commande publique. En se félicitant des résultats obtenus au cours de l’année 2018, Emmanuel NGANOU DJOUMESSI a appelé ses collaborateurs à plus d’efforts en vue d’atteindre des résultats significatifs en 2019  dans un contexte marqué par l`élargissement de la décentralisation prescrite par le Chef de l’État dans son message à la nation le 31 décembre 2018. Il a exhorté les responsables du MINTP à travailler  en synergie avec les autres acteurs du secteur Bâtiment et Travaux Publics, à rechercher au cours des ateliers, les méthodes les plus efficaces pour maintenir les infrastructures routières (ponts et routes) à un niveau de confort et de sécurité satisfaisants.

Après la cérémonie d`ouverture, quatre thèmes ont été présentés en plénière sous la modération de Monsieur le Ministre des Travaux Publics. Le premier exposé, présenté par ABOUNA ZOA Guy Daniel, Directeur Général des Travaux d`Infrastructures revenait sur les Termes de Référence de la Conférence. Le deuxième, présenté par Madame LEUKEFACK Virginie, Directeur Général des Etudes Techniques portait sur le thème « la maîtrise des coûts de construction routière au Cameroun, quelles approches ? ». Dans sa présentation, Madame le Directeur Général des Etudes Techniques a rappelé les éléments de détermination des coûts de construction routière, avant de mettre en exergue les facteurs de risques ainsi que les approches qui permettent de maitriser ces coûts. Le troisième exposé était dirigé par Monsieur Denis AWOH NDANG, Inspecteur Général chargé des Questions Techniques sous le thème : « la mise en œuvre du transfert des compétences en matière d`entretien routier, défis et perspectives ». Au cours de sa présentation, l’Inspecteur Général chargé des Questions Techniques a rappelé le cadre légal en matière de décentralisation, puis présenté les résultats obtenus, avant de clôturer son intervention sur les défis à relever ainsi que les perspectives. L’Inspecteur Général des Services quant à lui, a développé le thème qui portait sur « les nouveaux paradigmes et innovations de l`entretien routier ». Il a axé sa communication sur six réformes principales à savoir : La structuration et l`appropriation du réseau routier ; la protection du patrimoine routier ; l`accélération du processus de décentralisation ; les produits innovants ; l`introduction de la régie en complément à la mise en concurrence et le renforcement de la gouvernance.

Au cours desdits échanges, les recommandations ont été formulées notamment, la prise en main du dossier relatif à l`inventaire des besoins en matériels de Génie Civil dans toutes les Entités Publiques par le Ministère des Travaux Publics, Ingénieur de l`Etat ; le renforcement des capacités des personnels intervenants dans l`élaboration des prix de référence à l`effet de maitriser la décomposition de chaque prix ; l’intégration de la maitrise des coûts dans l`examen des coûts d`exploitation pour une approche globale ; la prise en compte de l`utilisation des matériaux disponibles dans la zone du projet lors de l’élaboration des Dossiers d`Appel d`Offres ; l`organisation préalable d`une concertation d`appropriation à l`intention des différents intervenants dudit projet  avant le démarrage des travaux relatifs à tout grand projet ; l’accompagnement les Collectivités Territoriales Décentralisées dans la réalisation de leurs projets d`infrastructures  par les Services Déconcentrés du MINTP ; la maîtrise et l`utilisation des produits stabilisants par les personnels du MINTP; l’inscription,  l`implantation et le développement au Cameroun des Unités de production des matériaux innovants parmi les actions prioritaires. Les travaux se sont poursuivis en ateliers autour de quatre thèmes  à savoir : la programmation de l`entretien routier dans un contexte de décentralisation ; le suivi des projets d`entretien et de protection du patrimoine routier ; les approches innovantes dans l`entretien routier ; la disponibilité des ressources matérielle et financière et appropriation des nouvelles réformes.

Plus de contenus dans Actualités

Bitumage de la route Nkolessong-Nding (89 km). Une mise en demeure servie à l’entreprise

Posté le : août 5, 2016, Par : admin - Dans : Actualités

Un ordre de service portant mise en demeure de l’entreprise a été notifié à CWE, en charge du bituma...

Route Numba Bachuo-Akagbe : vers la réception définitive

Posté le : janv. 26, 2015, Par : Hannah - Dans : Actualités

Ça y est ! Les travaux d’aménagement de la  route Numba Bachuo-Akagbe sont ...