Français English
Vous êtes ici : Appels d'Offres » Appels d'Offre Restreint

Appels d'Offre Restreint

Comité National de Pilotage des Programmes Routiers Intégrateurs : De nouvelles orientations pour le portefeuille 2017

Posté le : avril 27, 2017, Par : ngono - Dans : Actualités

Les travaux de la cinquième session du Comité National de Pilotage des Programmes Routiers Intégrateurs, du projet de Facilitation des Transports et de Transit en zone CEMAC et du Projet de Transport Multimodal, se sont tenus le mardi 25 avril 2017 à l’Hôtel Mont Fébé de Yaoundé sous la présidence du  Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Travaux publics chargé des Routes, Louis Max Ayina Ohandja.

Passer en revue les activités et adopter la feuille de route 2017 de la Cellule Banque Africaine de Développement/Banque mondiale (BAD-BM) du Ministère des Travaux publics pour permettre la réalisation efficiente des projets inscrits dans son portefeuille, ont constitué le point d’orgue des travaux de la cinquième session du Comité National de Pilotage des Programmes Routiers Intégrateurs, du projet de Facilitation des Transports et de Transit en zone CEMAC et du Projet de Transport Multimodal présidés le 25 avril 2017 par le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Travaux publics chargé des Routes, Louis Max Ayina Ohandja, en présence des secrétaires généraux du Ministère des Transports et des Travaux publics, des membres du Comité, des différents partenaires financiers et techniques et de la société  CAMRAIL qui doit assurer le volet ferroviaire des projets CEMAC et de transport multimodal. Il s’est agi pour les membres du Comité, d’évaluer l’état de mise en œuvre du Programme de Travail et de Budget Annuel (PTBA) de la Cellule Banque Africaine de Développement/Banque mondiale (BAD-BM) du Ministère des Travaux publics en 2016; d’évaluer des activités du Programme de Travail et de Budget Annuel de la CAMRAIL en 2016. Il était également question de présenter les programmes d’activités 2017 de CAMRAIL et de la Cellule Banque Africaine de Développement/Banque mondiale et d’identifier les obstacles endogènes et exogènes susceptibles  d’entraver la mise en œuvre efficiente de des projets à réaliser.

Du rapport des activités du Programme d’activités 2016, il ressort que sur l’exécution physique des activités sous financement AFD/BAD/BDEAC/BID/JICA/Etat du Cameroun 13 projets ont été suivis à savoir : le projet de facilitation du transit  sur le corridor Bamenda-Enugu avec un taux d’exécution globale de 99% ; le projet d’aménagement de la route Kumba-Mamfé  où les travaux sont réalisés à 76% au lot 1 et 60% au lot 2 et concernant les aménagements connexes de ce projet, les travaux sont exécutés à 10%. S’agissant du projet de facilitation du transit sur le corridor Brazzaville-Yaoundé divisé en plusieurs sections, l’on retient qu’en ce qui concerne l’aménagement de la section Djoum-Mintom-frontière Congo phase I, 60 km de routes ont été bitumées, les travaux ont fait l’objet d’une réception provisoire. En ce qui concerne la phase II, la section Mintom-Lele a fait l’objet de la signature d’un  accord de prêt d’un montant de 32, 947 milliards de FCFA avec l’Agence Japonaise de Coopération International (Jica) pour le financement complémentaire du projet de développement de ce corridor le 20 avril 2017. Pour ce qui est de l’aménagement de la route Batchenga-Ntui au lot 1, les travaux ont démarré avec l’installation de la base vie  de l’entreprise et les relevés topographiques ; pour la section Ntui-Yoko-Lena en ces lots 2,3 et 4 les travaux ont démarré avec l’installation des bases vies des entreprises. Concernant les travaux de réhabilitation de la route  Yaoundé-Bafoussam- Babadjou, les travaux d’installation de chantiers sont terminés.  Pour les travaux d’aménagement de la route Grand-Zambie-Kribi, les procédures de passation des marchés sont en cours. S’agissant de la route Maroua-Bogo-Maga-Pouss, les procédures de passation des marchés sont en cours.  Les autres projets ont également été passés en revue. En ce qui concerne la facilitation, plusieurs activités de ce volet ont connu une évolution significative. Dans le cadre des relations avec les Bailleurs de fonds, la Cellule BAD/BM a assuré la bonne exécution  des missions de supervision  et d’évaluation  des projets organisés par les différents bailleurs.

Même si les résultats ont été probants dans l’ensemble en 2016, la Cellule BAD/BM entend accroître ses performances  au cours de l’année 2017. Pour cela, un accent sera mis pour alléger les procédures de passation des marchés, renforcer les équipes de suivi des projets à  travers le recrutement d’un nouveau personnel, le suivi de proximité de l’exécution physique des projets, la maîtrise des principaux risques inhérents à la gestion des activités à travers le renforcement des missions d’audit interne au sein de cette cellule. Cette cinquième session a aussi permis d’évaluer des activités du Programme de Travail et de Budget Annuel de la CAMRAIL en 2016 et présenter le programme de 2017. A toutes ces deux entités, le SETAT a formulé des recommandations aux différents acteurs de manière à conduire de manière efficiente tous les projets de leur portefeuille pour  permettre ainsi au secteur des transports d’atteindre les objectifs assignés au secteur des transports par le document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE) à savoir doubler le réseau des routes bitumées, soit 350 km de route à bitumer par an ; accroitre le linéaire du réseau ferroviaire d’environ 800 km et améliorer l’accès aux zones agricoles et enclavées  y compris celles à haut risques et à vocation touristique à l’horizon 2020. Pour cette raison, il a été mis sur pied un Comité National de Pilotage des Programmes Routiers Intégrateurs, du projet de Facilitation des Transports et de Transit en zone CEMAC et du Projet de Transport Multimodal. Les projets du Comité sont financés par l’Etat du Cameroun et ses partenaires que sont la Banque Africaine de Développement, la Banque Mondiale, la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale ; la Japan International Corporation Agency, l’Agence Française de Développement et la Banque Islamique de Développement. Le volume des ressources mobilisées avec l’appui des partenaires suscités pour les projets encore actifs est d’environ 1 350 000 000 000 (Mille trois cent cinquante milliards) FCFA.

Plus de contenus dans Actualités

Budget 2015 : le ministère des Travaux publics se prépare

Posté le : juil. 16, 2014, Par : Hannah - Dans : Actualités

Les 10 et 11 juillet 2014, s’est déroulé dans la salle des conférences de la Ré...

Route Babadjou-Bamenda: les travaux sont exécutés à 8,5% sur la section Babadjou-Matazem

Posté le : juin 2, 2022, Par : alima - Dans : Actualités


La réunion mensuelle du projet tenue le 02 juin 2022 dans les locaux de la mission de contrôle, a permis d’...

Pont sur la rivière Foulou: des travaux de construction seront réalisés

Posté le : oct. 13, 2022, Par : alima - Dans : Actualités

Le pont effondré au mois de mai dernier dans la ville d’Obala, a suscité l’attention ce jeudi 13 octobre 2022. ...