Français English
Vous êtes ici : Documentation » Textes et Lois

Textes et Lois

Route Yaoundé-Douala : Le MINTP évalue les travaux et prescrit de nouvelles directives

Posté le : oct. 25, 2016, Par : admin - Dans : Actualités

Le Ministre des Travaux publics s’est rendu à Matomb le dimanche 23 Octobre 2016 au lendemain du rétablissement de la circulation  entre Yaoundé et Douala afin de suivre  l’évolution des travaux et prescrire de nouvelles directives.

Malgré le rétablissement du trafic entre les grandes métropoles Yaoundé et Douala, les travaux de construction de l’ouvrage provisoire se poursuivent dans le but de conforter l’ouvrage de franchissement et améliorer son niveau de service. Le Ministre des Travaux Publics qu’accompagnait le Secrétaire d’Etat chargé des Routes et des proches collaborateurs s’est rendu à nouveau à Matomb  le dimanche 23 Octobre 2016 pour suivre l’évolution des travaux qui continuent à se dérouler.  L’objectif étant de construire un passage à deux voies en prolongeant le madrier réalisé d’au moins 1 m 60. Le tablier permettra aux automobilistes de faire le croisement. Par ailleurs, la délégation a également visité la voie de contournement retenue en compagnie des responsables de l’entreprise chargée de réaliser les travaux de cette voie qui va servir de déviation pendant la réalisation de l’ouvrage définitif sur le cours d’eau Manyaï. A ce sujet le Ministre NGANOU DJOUMESSI a déclaré « nous allons visiter
la voie de contournement, il est de 15km plutôt, au lieu de 9km comme envisagé. Nous avons déjà défini le profil en travers. Ça va être une route de 3x5x2 m avec 1 mètre d’accotement de part et d’autre. Nous avons dénombré six ouvrages de franchissement qu’il faudra construire. Les travaux de la voie de contournement vont commencer après demain au plus tard. On va prendre la journée de demain pour bâtir le dossier technique
».

Les travaux entrepris aussitôt après l’effondrement de la buse métallique le vendredi 21 octobre 2016 par le groupement Sogéa Satom/ Routd’Af, sous la supervision du Ministre des Travaux publics, ont permis de rétablir rapidement le trafic. Les deux pans de la route ont été reliés par un container de 40 pieds servant de courroie au passage de l’eau. Eméryc Djeumen, directeur du projet de l’entreprise Routd’Af « a rassuré en expliquant: « Nous avons également réalisé des blocs techniques qui sont des remblais contigus de part et d’autre de l’ouvrage, fabriqués avec des matériaux qui facilitent le drainage des eaux. Au-dessus du container, nous avons utilisé des métalliques qui s’appuient sur les remblais contigus. Toutes les charges sont récupérées par ces profilés métalliques et transmises au sol par les remblais contigus. Ce qui fait que le container en place ne subit pas les charges dues au trafic important ».

La construction de cet ouvrage a nécessité la mobilisation d’un matériel consistant constitué de  deux pelles hydrauliques, une trentaine de camions, une pelle chargeuse, deux compacteurs, des postes de soudure. Quant aux ressources humaines, une centaine de techniciens a été mobilisée avec au premier rang les directeurs généraux de deux entreprises  sous la supervision du MINTP et du SETAT. Il convient de relever que l’entreprise Kana Bois a spontanément offert la carrière de gravier pour l’utilisation des granulats.

Les équipes des ingénieurs du MINTP restent en permanence  sur le site pour veiller sur la qualité des travaux réalisés

Plus de contenus dans Actualités

Le Haut-Commissaire de Grande Bretagne au MINTP

Posté le : déc. 11, 2017, Par : Eliane - Dans : Actualités

Son Excellence ROWAN JAMES LAXTON,  Haut-Commissaire de Grande Bretagne a...

Seconde voie d’accès à Bamenda : le MINTP prescrit l’accélération des travaux

Posté le : mai 22, 2017, Par : admin - Dans : Actualités

Le Ministre des Travaux publics a prescrit à l’entreprise en charge des travaux de construction de la s...