Français English
Vous êtes ici : Projets/Réalisations » Actualités

Actualités

Route Numba Bachuo-Akagbe : vers la réception définitive

Posté le : janv. 26, 2015, Par : Hannah - Dans : Actualités

Ça y est ! Les travaux d’aménagement de la  route Numba Bachuo-Akagbe sont achevés. Reçue provisoirement le 11 décembre 2013, sa réception définitive se prépare.

C’est à cet effet qu’une équipe de contrôle du ministère des Travaux publics qu’accompagnait SNC. LAVALIN INTERNATIONALInc le maître d’œuvre, a effectué une visite  de ce  tronçon du 13 au 16 janvier. Cette descente avait pour but d’apprécier le comportement de la chaussée depuis sa réception provisoire et de constater les réserves formulées à l’occasion. Il a été relevé que, le rééquilibrage des cours d’eau, le curage des ponts, des buses,  des dalots et  des fossés IIb et IId  sont en cours. Apres  la délimitation et l’ouverture des zones de fissures duPK47+205 au PK48+255 et du PK49+088 au PK49+300. Il a été observé également que les couches sous-jacentes ne sont pas endommagées. La végétation locale a obstrué les accotements, les fossés, l’amont et l’aval des cours d’eaux, ce qui freine les écoulements. Les cours d’eau ne sont pas dans leur lit au niveau des ouvrages. Les tabliers de tous les ponts semi définitifs (PSD) des pistes de collecte ne sont pas consolidés Des fissures sur les murs  pignon et les façades des écoles de FONJO et d’EBANGABI.  A l’issu, des recommandations ont été formulées afin que la population  savoure entièrement des bienfaits de la route.  Pour cela, l’entreprise China Road and Bridge Corporation (CRBC) doit produire un acte administratif qui permet d’apprécier  la remise formelle de la mise en état de la carrière de Widikum à l’Entreprise China Communications Constructions Company (CCCC) en charge des travaux de la section Bamenda-Batibo-Numba avant la réception définitive. Les essais au déflectographe devront être effectués  avant la réception définitive ; Le curage des ponts, buses, dalots et le rééquilibrage des cours d’eau, en amont et en aval sur une longueur d’environ vingt-cinq (25) mètres doivent être effectué. De plus il  doit  procéder au nettoyage et curage des fossés tout type avec une attention particulière sur les fossés IIb, IId, les raccordements associés ainsi que les exutoires. Les travaux confortatifs qui portent sur le traitement  des ornières  et fissures faibles dans les pistes de roues du PK47+205-PK48+255 et PK49+088-PK49+300 doivent subir un traitement ponctuel dans les zones de fissures  et un reprofilage générale avec un béton bitumineux 0/10 de 3cm. Les fissures sur les mûrs pignons ainsi que celles de la façade des écoles de FONJO et d’EBANGABI doivent être traitées. Les tabliers de tous les PSD des pistes de collecte doivent être consolidés. L’entreprise s’engage auprès du maître d’ouvrage à  terminer les travaux au plus tard le 15 février 2015 ce qui permettra au Mintp de fixer  une date pour la réception définitive.

L’historique de ce tronçon nous apprend qu’il a été attribué par  Appel d’Offre International Ouvert N° 050/AOIO/MINTP/CPM/2007. Souscrit  le 03 juin 2008,  signé le 12 juin, notifié le 13 juin et enregistré  le 18juin 2008,  le projet a débuté envol 18 juillet 2008 pour un montant prévisionnel de  35 647 506  045  FCFA HTT. La consistance des travaux s’est déclinée  plusieurs pans : la construction de 52, 131 km de route et des travaux  annexes ; 41,9 kilomètres de piste de collecte ; 14 ponts semi définitifs ; 33 salles de classe ; 14 hangars de marché ; 12 forages d’eau potable ; 01 centre de la femme à Kendem ; 03 centres des jeunes et l’achèvement des travaux d’installation de la fibre optique.

Signalons que ce projet répond ainsi à l’effort du Cameroun de soutenir  l’investissement pour un développement durable. Ainsi, le  pays a sollicité et obtenu du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), un prêt pour le financement du projet d’aménagement de cette  route, l’objectif sectoriel étant de contribuer au renforcement quantitatif et qualitatif des infrastructures de transport du pays, en particulier du  réseau routier bitumé, pour répondre aux besoins du pays et de sa place stratégique dans la sous-région Afrique Centrale. Les objectifs du projet convergent vers   l’amélioration du  niveau de service de la route Numba- Bachuo -Akagbé, par l’aménagement d’une liaison permanente entre ces deux localités ; l’amélioration du  niveau de service des infrastructures socio-économiques ainsi que l’état des pistes de desserte et de collecte pour contribuer au changement  des conditions de vie et de travail des populations.

Plus de contenus dans Actualités

la presse s'intéresse au 2ème pont sur le wouri

Posté le : sept. 6, 2013, Par : mesp23 - Dans : Actualités

Depuis quelques mois la presse nationale s'intéresse aux travaux de construction du 2ème pont sur le wouri. Une pre...

Projet de construction du 2ème pont sur le Wouri les terrassements commencent le 02 novembre 2013

Posté le : oct. 10, 2013, Par : mesp23 - Dans : Actualités

Construction du deuxième pont sur le Wouri : les travaux physiques commencent le 02 Novembre 2013.

L’im...

ZOOM SUR L’EVOLUTION DES GRANDS CHANTIERS DES TRAVAUX

Posté le : mai 29, 2015, Par : mpako - Dans : Actualités

La réunion de coordination du Ministère des Travaux Publics tenue le 12 mai 201...