Français English
Vous êtes ici : Appels d'Offres » Appels d'Offre Restreint

Appels d'Offre Restreint

Réhabilitation de la Route Mora-Dabanga-Kousséri dans l’Extrême-Nord. Le Gouvernement camerounais déroule sa feuille de route pour la reprise des travaux.

Posté le : déc. 28, 2016, Par : admin - Dans : Actualités

C’est au cours de la quatrième session du Comité National de Pilotage des Programmes Routiers Intégrateurs du Projet de Facilitation et du Projet de Transport Multimodal au Cameroun tenue le mardi 27 décembre 2016, que l’annonce de la reprise des travaux de réhabilitation de la Route Mora-Dabanga-Kousséri a été faite. En effet, sous haute instruction du Chef de l’Etat, les travaux de réhabilitation de cet important axe du Corridor Douala-Ndjamena seront réalisés à travers un procédé innovateur : la Régie Axée sur les Résultats et conduits par le Ministre des Travaux publics avec pour bras opérateur, le Génie Militaire.

 

Trois principales interventions ont ponctué les travaux de la quatrième session du Comité National de Pilotage des Programmes Routiers Intégrateurs du Projet de Facilitation et du Projet de Transport Multimodal au Cameroun. Des interventions axées sur la présentation de la nouvelle configuration de la reprise des travaux de réhabilitation de la Route Mora-Dabanga-Kousséri, section stratégique du corridor Douala-Ndjamena. Ont pris part à ces travaux, outre le Ministre des Travaux publics, Président du Comité mentionné ci-dessus ; le Ministre Délégué auprès du Ministre des Transports ; le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Travaux publics chargé des Routes ; les représentants de la Banque Mondiale, partenaire de l’Etat du Cameroun dans la réalisation du projet de réhabilitation de la Route Mora-Dabanga-Kousséri ; d’un représentant des Services du Premier Ministère ; de hauts responsables des administrations en charge des Finances, des Transports, de la Défense, des Relations Extérieures; du Directeur Général du Conseil National des Chargeurs du Cameroun et des présidents des syndicats de transporteurs.

Dans son intervention, le Ministre des Travaux publics a précisé que la reprise des travaux de réhabilitation de la Route Mora-Dabanga-Kousséri est sous-tendue par la volonté du Chef de l’Etat, Son Excellence Paul Biya, d’apporter des solutions concrètes aux problèmes de développement de la région de l’Extrême-Nord et particulièrement celle de la zone du projet. Pour l’Etat du Cameroun, il est question à travers un dispositif basé sur la Régie Axée sur les Résultats (RAR), d’atteindre un objectif ; celui de construire la Route Mora-Dabanga-Kousséri, dans un contexte de résilience. A travers la RAR qui a au préalable reçu l’approbation de la Banque Mondiale, le Ministère des Travaux publics qui assure la maîtrise d’ouvrage du projet effectuera les travaux de réhabilitation de la Route Mora-Waza-Ndiguina-Dabanga-Kousseri sur un linéaire de 205 kilomètres, reconfigurée en trois sections. Il est attendu de la réalisation de ces travaux:

ü  Le bitumage de 132,5 kilomètres de route sur les sections Mora-Waza (62 km), Dabanga-Kousséri (70,5 km) et l’entretien périodique de la section Waza-Kousséri sur une longueur de 72,5 kilomètres.

ü  La réalisation des équipements sociaux le long de la zone d’intervention du projet, dont des forages, des salles de classe et la fourniture des bancs entre autres.

ü  La construction de deux stations de pesage sur les sections Mora-Waza et Dabanga-Maltam-Kousséri.

Pour ce qui est de l’exécution des travaux qui du reste débuteront au premier trimestre de l’année 2017, le Génie Militaire interviendra comme bras opérateur du projet pour la réalisation des travaux proprement dits qui du reste seront contrôlés par une équipe mixte composée de bureaux d’Etudes, du MINTP et d’autres acteurs du projet. D’autres mécanismes ont par ailleurs été mis en place par le Maître d’ouvrage et approuvés par la Banque Mondiale, notamment en ce qui concerne l’information et la sensibilisation des riverains de la zone du projet ; le mécanisme de gestion des plaintes ; le respect du droit humanitaire et des droits individuels ; l’acquisition des matériaux divers et la réception des travaux réalisés, entre autres.

Les travaux de réhabilitation de la Route Mora-Dabanga-Kousséri ont été interrompus en 2014 du fait des exactions de la secte Boko Haram dans le septentrion. Leur reprise témoigne de l’engagement du Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA, à répondre aux besoins des populations et à mettre en œuvre des plans spécifiques de développement de certaines zones à l’instar de la région de l’Extrême-Nord, dans un contexte de résilience. La reprise de ces travaux intervient en outre dans un contexte marqué par l’intensification des échanges commerciaux entre le Cameroun et les pays voisins. La réhabilitation de le Route Mora-Dabanga-Kousséri, à terme, va permettre de renforcer la cohésion de l’Unité nationale au Cameroun à travers des échanges fluides entre la région de l’Extrême-Nord et les autres régions d’une part et d’améliorer les conditions de transport et de transit sur le corridor Douala-Ndjamena d’autre part.

En attendant la reprise de ces travaux, on note qu’aujourd’hui, la circulation a été rendue fluide sur l’itinéraire Mora-Dabanga-Kousséri grâce à une intervention menée en régie par le Ministère des Travaux publics avec l’appui du Génie Militaire. Une intervention qui facilite le déplacement des usagers de cet axe hautement stratégique.

Plus de contenus dans Actualités

Travaux de construction de la seconde voie d’accès à Bamenda: l’entreprise Bun’s veut reprendre les travaux.

Posté le : mars 21, 2022, Par : alima - Dans : Actualités

Après plusieurs mois, voire des années d’interruption, les travaux de construction de la seconde voie d’accès ...

Seconde voie d’accès à Bamenda : le MINTP prescrit l’accélération des travaux

Posté le : mai 22, 2017, Par : admin - Dans : Actualités

Le Ministre des Travaux publics a prescrit à l’entreprise en charge des travaux de construction de la s...