Français English
Vous êtes ici : Appels d'Offres » Appels d'Offre Restreint

Appels d'Offre Restreint

La route Nationale N°5 : Le MINTP prescrit un nouveau relevé de dégradations sur l’axe Bekoko-Nkongsamba.

Posté le : nov. 18, 2016, Par : Hannah - Dans : Actualités

Dans le prolongement de la visite des chantiers entamée le 11 novembre 2016, le Ministre des Travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi accompagné de son Secrétaire d’Etat, Louis Max Ayina Ohandja, s’est rendu sur les axes routiers Bekoko-Nkongsamba-Pont du Nkam, Pont du Nkam-Bafang-Bandjoun, le samedi 12 novembre 2016. A l’issue de cette visite, de nouvelles recommandations ont été prescrites afin d’améliorer de façon optimale, le niveau de service de cet important axe routier.

Depuis le lancement de la campagne d’entretien routier 2016, des travaux sont réalisés sur l’étendue du territoire national. Avec la fin de la saison de pluie, de nombreux chantiers routiers vont reprendre du service. C’est dans cette optique que le Ministre s’est rendu sur la route nationale N°5 regroupant les régions du Littoral et de l’Ouest pour apprécier les travaux d’entretien réalisés. Les travaux de la route Nationale N°5 comprennent trois lots : Le lot 1 va de Bekoko –Nkongsamba jusqu’au pont du Nkam, le lot 2 Nkongsamba-Pont du  Nkam et le troisième tronçon Pont du Nkam-Bafang-Bandjoun. Pour ce qui est de l’axe Bekoko – Nkongsamba long de 110 kms,  l'entreprise Cabte Services Lipano en charge des travaux est déjà mobilisée sur le terrain. Les travaux à réaliser vont concerner le bouchage des nids de poule. A présent l’entreprise a démarré les travaux à travers le dégagement de la chaussée et des accotements, tâche qui permet déjà de donner une visibilité des travaux qui seront effectués sur cet axe. Dans sa présentation, le chef de projet a relevé que le long de la chaussée à entretenir, ses équipes ont identifié plusieurs zones de dégradation dont l'une des plus importantes est la descente de Mbanga. Le Ministre des Travaux publics et son Secrétaire d’Etat ont marqué un temps d’arrêt à cet endroit question de mieux évaluer le niveau de dégradation de la route. Pour l'ensemble de ces zones dégradées, il est prévu un revêtement en pavés et un revêtement adapté au niveau de  l’entrée de la ville de Mbanga. L'entreprise a déjà aménagé deux bases et dispose d'un stock important de pavés. Une démonstration d'une action de délimitation de la zone de décaissement de la chaussée a été faite par les ingénieurs de l'entreprise, pour permettre au Ministre des Travaux publics et au Secrétaire d'Etat, d'apprécier la qualité des travaux. Le MINTP pour sa part, a recommandé à l'entreprise de traiter prioritairement les zones qui sont jonchées de nids de poule, afin, de limiter les risques d'accidents sur cet axe. Les travaux à réaliser sont prévus pour une durée de 7 mois. Mais au regard du niveau de dégradation de la route, Emmanuel Nganou Djoumessi a prescrit un nouveau relevé de dégradations pour relever le niveau de service  à travers les travaux confortatifs.

S’agissant du lot,  Pont du Nkam-Bafang-Bandjoun long de 109,9 kms, les travaux exécutés concernent la réfection de la signalisation et des équipements de sécurité de certaines routes revêtues. Les travaux sont réalisés à 50% et les travaux concernent la réparation de deux fondrières situées au PK18-500 et au Pk 53+300. Sur chacun de ces ouvrages, Emmanuel Nganou Djoumessi et sa suite ont pris du temps pour observer les travaux réalisés. Au  point kilométrique 16+500 de la route Bafang-Kekem dans la localité de Fonkouankem, un mur de soutènement est en cours de construction par une entreprise camerounaise. La fin des travaux est escomptée pour le mois de décembre 2016.

 

Plus de contenus dans Actualités

CORRIDOR BRAZZAVILLE-YAOUNDE EN COURS D’ACHEVEMENT

Posté le : janv. 29, 2021, Par : admin - Dans : Actualités

La réception provisoire du tronçon Mintom-Lele a eu lieu le 26 janvier dernier