Français English
Vous êtes ici : Appels d'Offres » Appels d'Offre Restreint

Appels d'Offre Restreint

PROJET DE BUDGET 2019 : EMANUEL NGANOU DJOUMESSI ETAIT FACE A LA COMMISSION DES FINANCES DE L’ASSEBLEE NATIONALE

Posté le : nov. 26, 2018, Par : admin - Dans : Actualités

Le dimanche 25 novembre courant, le Ministre des Travaux Publics a eu à échanger pendant environ trois heures, avec les députés membres de la Commission des Finances et du Budget. C’était dans le cadre de la défense du projet de budget 2019 du département ministériel dont il a la charge.

Assisté du Secrétaire d’Etat chargé des Routes, M. Armand NDJODOM et en compagnie de plusieurs de ses collaborateurs, M. Emmanuel NGANOU DJOUMESSI a répondu à toutes les préoccupations exprimées par les parlementaires à l’occasion.

Bien avant les discussions et dans son propos introductif, le Ministre des Travaux Publics a commencé par rappeler l’objectif stratégique de son Ministère. Ledit objectif est d’une part, de contribuer à la création soutenue et durable de la richesse nationale, par la réalisation des infrastructures routières viables, vecteur d’une croissance forte, durable, inclusive été génératrice d’emplois et d’autre part, de garantir la qualité et la durabilité des autres infrastructures.

Il a poursuivi en revisitant les missions du Ministère des Travaux Publics à l’aune du décret n°2018/461 qui le réorganise. D’où il ressort qu’il est responsable de de la supervision et du contrôle technique de la construction des infrastructures, des bâtiments et édifices publics, ainsi que de la construction et de la maintenance du réseau routier national.

Il a enfin parcouru toutes les réalisations du MINTP au titre de l’exercice finissant. Ces réalisations concernent ses trois domaines d’intervention qui sont ; le sous-secteur routier à travers l’accroissement du linéaire et son maintien en bon état, le sous-secteur de la construction par la quête de la cohérence des infrastructures, la diffusion des règles de l’art et la promotion des matériaux locaux et les autres infrastructures dont il convient de garantir la bonne qualité.

Pour l’exercice 2019, le projet de budget défendu par le Ministre des Travaux Publics se chiffre à la somme de 361,342 milliards de crédits de paiements dont 296,113 milliards de budget d’investissement et 65,230 milliards de budget de fonctionnement dont 51 milliards pour l’entretien routier.

Le budget d’investissement est en augmentation par rapport à 2018. Cette augmentation est portée par les ressources extérieures à hauteur de 22 milliards et le PLANUT pour 30 milliards. Cette augmentation est toutefois atténuée par la baisse des ressources internes à concurrence de 15,12 milliards.

Quant au budget de fonctionnement, il est en augmentation de 850 millions du fait principalement des dépenses salariales qui vont croître de 19% par rapport à l’exercice 2018.

Le projet de budget présenté est adossé à un plan de travail détaillé et chiffré. Il a été adopté sans la moindre réserve par les membres de la Commission des Finances et du Budget.

Son vote a été précédé par des échanges certes courtois mais aussi très enlevés entre le Ministre des Travaux Publics et les parlementaires.

Les préoccupations des députés portaient essentiellement sur la nécessité d’entretenir le réseau routier existant, la multiplication des arrêts des travaux dans différents chantiers du fait du non-paiement ou du paiement tardif des décomptes des entreprises, la protection du patrimoine routier, la non-prise en compte de certaines routes  dans le programme d’entretien routier 2019, l’étroitesse de l’offre des engins de génie civil, la création d’une usine de production de bitume, l’acquisition par l’Etat des stations de concassage, la poursuite du programme de bitumage en enduit superficiel de certaines routes.

Toutes ces questions et bien d’autres telles que la problématique des indemnisations, ont reçu des réponses sans aucun faux-fuyant de la part du Ministre des Travaux Publics. Et c’est sous un air de consensus sur la nécessité de densifier les interventions de l’Etat en matière d’infrastructures que les échanges se sont achevés.

Plus de contenus dans Actualités

ROUTE FOUMBAN-MANKI : LES TRAVAUX ONT ATTEINT 80% DE REALISATION

Posté le : sept. 15, 2014, Par : Hannah - Dans : Actualités

L’aménagement de la route Foumban-Ngaoundéré connait à ce jour des avancées du...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux - FaceBook Twitter RSS