Français English
Vous êtes ici : Appels d'Offres » Appels d'Offre Restreint

Appels d'Offre Restreint

Route Ngaoundéré- Garoua. Des travaux pour améliorer le niveau de service sur l’itinéraire

Posté le : juin 7, 2017, Par : Hannah - Dans : Actualités

Après avoir parcouru et observé les travaux réalisés sur le tronçon Ngaoundéré-Garoua sur la Route Nationale N°1, la commission constituée à cet effet a prononcé le 31 mai 2017, la réception provisoire des prestations exécutées dans le cadre du marché N° 337/MINTP/CS PM PR- BAD/BM – 2011.

Les travaux de réhabilitation, de reconstruction et d’élargissement des infrastructures essentielles le long de la Route Nationale N°1 sur le tronçon Ngaoundéré-Garoua dont l’objectif était de réduire les points accidentogènes et agrandir certains ouvrages ont été réceptionnés le 31 mai 2017, lors de la descente effectuée sur le site par la commission de réception constituée le 16 mai 2017, par le Ministre des Travaux Publics, Maître d’Ouvrage et ont constitué le motif de la mobilisation de la commission de réception. Deux types de prestations ont été réalisées sur l’ensemble de l’itinéraire.

 

Le premier type de prestation consistait en la réhabilitation et l’élargissement de la falaise de Mbé sur 10 km ; l’amélioration de l'axe routier Ngaoundéré-Garoua sur la Nationale N°1; la construction de 09 (neuf) ouvrages d'art dont 04 (quatre) dalots et 05 (cinq) ponts.

Le second volet des prestations a consisté en la construction des infrastructures sociales dont trente-trois (33) blocs de deux (02) salles de classes; vingt-cinq (25) forages; deux mille cent quatre-vingt (2 180) table-bancs ; mille huit cent (1800) mètres linéaires de clôture devant les écoles à proximité de la Route Nationale N°1 entre Tchabal et Mayo Bocki et l’aménagement de vingt-deux (22) latrines. Certaines réparations ont été effectuées en l’occurrence les traitements lourds et les traitements légers au niveau des accès de certains ouvrages. Après les reprises des travaux sur certaines zones relevées par la mission de contrôle, la réception provisoire des travaux a été prononcée, sous réserve de la mise en observation pendant une période de garantie de certaines zones (environ 2,60 km) présentant des déflexions au-dessus du seuil prescrit dans le Cahier des clauses Techniques Particuliers (CCTP). Une période de garantie de dix-huit (18) mois assortie de trois campagnes de déflexion respectivement en novembre 2017, mai 2018 et novembre 2018 sera observée sous le contrôle du LABOGENIE, en collaboration avec les services du Maître d’Ouvrage en attendant la réception provisoire.

 

Financés par la Banque Mondiale à travers le guichet de l'Association Internationale de Développement (IDA) et le Budget d’Investissement public du Ministère des Travaux Publics, ces travaux ont été réalisés  par l'entreprise China International Water and Electricité (CWE) à hauteur de 32  056 955 012 francs CFA (trente-deux milliards cinquante-six millions neuf cent cinquante-cinq mille douze francs CFA). Les travaux connexes quant à eux ont coûté 1 104 769 450 (un milliard cent quatre millions sept cent soixante-neuf mille quatre cent cinquante francs CFA dans des villages Tchabal, Wack, Mbé, Mayo Mbam, Mayo Mogbé, Mayo Lagwaka, Mayo Djaba, Mayo Gon, Mayo Salah et Mayo Bocki situés le long du tronçon Ngaoundéré-Garoua sur 162 km.

Plus de contenus dans Actualités

Seconde voie d’accès à Bamenda : le MINTP prescrit l’accélération des travaux

Posté le : mai 22, 2017, Par : admin - Dans : Actualités

Le Ministre des Travaux publics a prescrit à l’entreprise en charge des travaux de construction de la s...

Route Bamenda-Batibo-Numba : réception provisoire des ouvrages connexes

Posté le : juin 18, 2015, Par : admin - Dans : Actualités

Du 08 au 10 juin 2015,  la commission de réception provisoire du contrat d’éxécution des ouvrages connexes d...