MINTP : BP 15406 Yaoundé Secretariat : 222 22 19 18 E-mail : couriermintp@mintp.cm
Français English
Vous êtes ici: Projets/Réalisations » Actualités » Echos des Régions
 

Pesage routier : 100 jours pour juguler la corruption

Posté le : déc. 3, 2012, Par : Claudia - Dans : Echo des régions

Yaoundé, 29 novembre 2012. Le Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Travaux publics, Hans Nyetam Nyetam, a procédé au lancement des Initiatives à résultats rapides (Irr) dans le secteur du pesage routier, en compagnie de Mamy Raboanarijaona, le coordonnateur du Projet Choc (Changer d’habitudes, s’opposer à la corruption).

Cette cérémonie qui s’inscrit en droite ligne de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption (Snlcc) vise à éradiquer les comportements déviants dans les postes de pesage routier du Cameroun, avec pour leitmotiv : « le passage frauduleux des véhicules en surcharge dans les stations de pesage abime le patrimoine routier ».

Après avoir mené une lutte acharnée contre les collusions et les complicités enregistrées entre les acteurs des stations de pesage et les camionneurs, le ministère des Travaux publics fait appel à l’expertise de la Conac (Commission nationale anti corruption) qui, elle non plus, n’a eu de cesse de dénoncer le comportement peu citoyen autant des gestionnaires des postes de pesage que des transporteurs.

Le Projet Choc promet de réduire de 50% « les irrégularités » observées dans les stations de pesage routier de Dibamba, de Bekoko, d’Akonolinga, de Mbankomo et de Nkometou, en utilisant la méthodologie des Initiatives à résultats rapides, orientée vers des résultats en réponse au défi de la mise en œuvre de stratégie/projet, en impulsant un élan à partir d’initiatives à petite échelle  sur des objectifs prioritaires partagés ; en renforçant les capacités de mise en œuvre par la promotion de l’apprentissage selon un processus expérientiel ; en incitant les équipes à devenir plus performantes par des résultats ambitieux mais faisables en cent jours et enfin en adressant les changements majeurs en institutionnalisant les pratiques/comportements efficaces.

Dans le discours de lancement que le Secrétaire d’Etat a prononcé à cette occasion, il a précisé que le projet des Irr, au-delà de son aspect pédagogique, « a pour but de réveiller les consciences et de rappeler que le Cameroun se veut pays émergent en 2035, où le développement et la concrétisation des grandes réalisations pour le bien-être, le progrès et la prospérité doivent être pleinement atteints ».

Actant au nom du ministre des Travaux publics, M. Nyetam Nyetam s’est « engagé fermement à faire tout ce qui est en son pouvoir pour mobiliser les ressources nécessaires à la mise en œuvre de cet important projet et à veiller à instaurer les conditions favorables pour sa réussite ».

J.-L.N.

Plus de contenus dans Echo des régions

Corridor Bamenda-Enugu : Le Cameroun et la BAD font le point

Posté le : mai 8, 2014, Par : Claudia - Dans : Echo des régions

La mission effectuée par le représentant de la BAD et les ingénieurs de suivi du MINTP les 25 et 26 avril 2014 de...

Visite du Mintp dans la région du Sud

Posté le : juin 26, 2012, Par : admin - Dans : Echo des régions

Plus qu'une simple visite des chantiers de construction des routes et des ouvrages d'art en cours dans la région du ...

Nkolessong-Nding : Les travaux suivent leur cours

Posté le : août 22, 2014, Par : Hannah - Dans : Echo des régions

Depuis la récente visite du Ministre des Travaux publics sur le chantier de construction de la route Obala-Batche...

Le pont sur la rivière lokomo est fonctionnel

Posté le : févr. 6, 2013, Par : Claudia - Dans : Echo des régions

L’Inspecteur Général chargé des questions techniques M. NGIEMA ESSONO Patrice a procédé le mercredi 30 janv...

Compteur de Visites : sbar Visite(s)

Evènements & Chantiers

» Etude des normes sur les ralentisseurs de vitesse de la signalisation horizontale.

Le Ministre répond à vos questions

La question du jour
En quelle année la loi portant protection du patrimoine routier a t-elle été adoptée?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux - FaceBook Twitter RSS