Français English
Vous êtes ici : Projets/Réalisations » Actualités

Actualités

PROGRAMME D’APPUI AU SECTEUR DES TRANSPORTS : Le lot 4 Yoko-Lena attribué

Posté le : sept. 1, 2016, Par : ngono - Dans : Actualités

Les fonds ayant été rendus possibles depuis la signature de plusieurs conventions de prêts, l’heure est à l’attribution des différents lots aux entreprises adjudicataires. C’est l’exemple du Lot 4 allant de Yoko à Lena, qui vient de recevoir son attributaire.

Après la signature de quatre conventions de prêts pour le bitumage de la route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena le samedi 28 mars 2015 à Yoko entre le MINEPAT et les bailleurs de fonds en présence du représentant du Maître d’Ouvrage du projet, l’attribution des lots suit son cours. L’entreprise Sinohydro qui a soumissionné pour le Lot 4 Yoko-Lena, devrait sans grande surprise être son adjudicataire. En effet, la revue de la post-qualification effectuée par la Banque Africaine de Développement, laisse transparaître que l’offre de cette dernière proposée comme adjudicataire provisoire, satisfait aux critères de qualification pour l’exécution des travaux du Lot 4 qui va de Yoko à Lena. A la suite de cette non-objection, il se pourrait que l’entreprise Sinohydro soit déclarée adjudicataire dudit lot. En attendant que le gouvernement camerounais entreprenne les négociations avec l’entreprise concernée en vue de l’établissement et de la souscription du projet de marché correspondant, rappelons que ce lot long de 44.9 kilomètres, devra être réalisé dans un délai de deux ans soient vingt et quatre (24) mois, pour un coût total de 19.618.845.410 F cfa. Les autres lots de cet axe routier à titre de rappel, sont Batchenga-Ntui 21.3 km, Ntui-Mankim 96.7 km et Mankim-Yoko 82.1 km. Il est prévu dans les caractéristiques techniques de ce projet, un profil en travers type intégrant une chaussée de 2x1 voie de 3.5 m de large chacune avec des accotements de 1.5 m de rase campagne et 2m en zones d’agglomérations. La structure de la chaussée où est prévu un trafic classé de type 4 recevra une couche de fondation en grave latéritique d’épaisseur 30 cm ; une couche de base en graves naturelles traitées d’épaisseur 20 cm et une couche de roulement en béton bitumineux d’épaisseur 5 cm. La vitesse de référence du projet est de 100 km/heure avec des réductions à 60 km/heures sur 13% du linéaire pour tenir compte des contraintes topographiques et le tracé en plan sur l’ensemble du projet aura des rayons de courbures qui oscilleront entre 120 et 450 mètres afin de favoriser une meilleure circulation des usagers dans le respect des vitesses de référence. Au plan national, le projet permettra de désenclaver la région du Centre à fortes potentialités agricoles en même temps qu’il favorisera les échanges entre les parties méridionales et septentrionales du Cameroun.

Plus de contenus dans Actualités

LE LABOGENIE OUVRE SES PORTES

Posté le : avril 9, 2014, Par : Hannah - Dans : Actualités

Sous le haut patronage du Ministre des Travaux publics, le Laboratoire National du  ...