Français English
Vous êtes ici : Documentation » Textes et Lois

Textes et Lois

Bitumage du tronçon Manki-Pont de la Mape (25,1km). Le MINTP recommande la complémentarité entre les acteurs

Posté le : août 4, 2016, Par : admin - Dans : Actualités

C’est dans la foulée des concertations entamées le 03 août 2016, que le Ministre des Travaux Publics a regroupé les intervenants dans la mise en œuvre du projet de bitumage du tronçon Manki-Pont de la Mape, dans la région de l’Ouest. Il se dégage de cette concertation tenue le jeudi 04 août 2016, qu’il est important pour l’entreprise de se réajuster afin de rattraper les retards accusés jusqu’ici.

Le projet de bitumage du tronçon Manki-Pont de la Mape s’étend sur un itinéraire de 25,1 kilomètres dans le département du Noun et prévoit, la construction de trois ponts, un sur la Mvi, un sur le Nkoup et un autre sur la Mape. A ce jour l’avancement des travaux est de 33,53% pour une consommation des délais de 69,53%. Un écart qui a suscité plusieurs recommandations du Ministre des Travaux Publics qui a mis l’accent sur la complémentarité entre le Groupement Bun’s MAG en charge de l’exécution des travaux, le groupement Comete International, Arrabiah, et Beta Consult qui assure le contrôle et la surveillance des travaux.

Les avancements des prestations importantes sont les suivantes : couche de fondation réalisée sur 19 km, soit 66% ; couche de base exécutée à 12% ; dalots construits 22/34 soit 65% ; fossés bétonnés réalisés à 21% ; fossés en terre effectués à 52%. S’agissant de la construction des ouvrages d’art sur les rivières Mvi et Mape, on relève que les travaux d’installation spécifique des aires de stockage et préfabrication et les travaux d’excavation des fouilles des fondations du pont sur la Mvi, sont en cours. S’agissant de la libération des emprises et du déplacement des réseaux, on relève que pour le premier point cité, le dossier finalisé en vue de l’aboutissement du décret d’indemnisation a été transmis par le Ministère en charge des Domaines et des Affaires Foncier, aux services compétents du Premier Ministère. Les contrats et les devis de déplacement des réseaux d’eau et d’électricité ont par ailleurs été transmis par l’entreprise au MINTP.

Entre autres difficultés rencontrées dans l’exécution de ce projet on note : la libération des emprises, les difficultés de coordination entre ENEO et le Groupement BUN’S/MAG pour l’exécution des travaux de construction du pont sur la Mape ; le non-respect du planning général des travaux actualisé ; le retard accusé dans l’installation de la centrale à bétons hydrauliques ; le retard accusé dans l’installation de la centrale à Bétons bitumineux ; les arrêts multiples des activités de la centrale de concassage et le non-respect du planning de production des différents types d’agrégat ; la mobilisation insuffisante et inefficace du matériel et du personnel de l’entreprise ; le retard accusé dans le démarrage des travaux de construction des ouvrages d’art, la mauvaise mise en œuvre de l’organisation de l’entreprise et le retard dans le payement des décomptes et de la mission de contrôle. Des difficultés qui ont amené les participants à cette concertation, à débattre précisément sur quatorze (14) points, causes des retards accusés par l’entreprise. Il faut par ailleurs souligner qu’une réunion récente a été présidée par le Ministre des Travaux Publics au sujet des difficultés rencontrées par l’entreprise BUN’S dans l’exécution des travaux de plusieurs projets.

Plus de contenus dans Actualités

FONDS ROUTIER Le Guide technique présenté aux acteurs intervenant dans le réseau routier Ouest

Posté le : août 21, 2017, Par : admin - Dans : Actualités

L’Hôtel SAWA de Douala, a servi de cadre de concertation entre le Fonds routier et les intervenants dans le...