Français English
Vous êtes ici : Documentation » Textes et Lois

Textes et Lois

ROUTE FOUMBAN-MANKI Le taux d’exécution est rendu à 70.30%

Posté le : mai 27, 2016, Par : admin - Dans : Actualités

Les travaux avancent sereinement en dépit de quelques contraintes à lever, ce qui a donné lieu à une amélioration dans le taux d'avancement de cet important projet, depuis la descente du Ministre des Travaux publics.

Les travaux de construction de la route Foumban-Manki, d’une longueur de 40 km comprenant 7 m de chaussée complétée par deux accotements de 1.5 m chacun, sont rendus à ce jour à un taux d'avancement de 70.30%. Ce pourcentage se résume en des terrassements achevés sur un linéaire de 29 km, un revêtement fait sur 27 km, l'exécution des ouvrages hydrauliques font état de ce que 63 buses ont été exécutées sur les 77 que compte le projet. S’agissant de l’ouvrage d’art en cours de construction sur le fleuve Nchi, on note également une amélioration, notamment en ce qui concerne  les culées qui sont entièrement construites et les poutres métalliques qui ont été posées. Rappelons que ce Lot 1 concourt à l’objectif d’un aménagement progressif de l’itinéraire Foumban-Tibati-Fébadi-Ngaoundéré de 538 km et passant par Banyo et aussi, de faciliter des liaisons entre le port de Douala, la capitale politique Yaoundé et la partie septentrionale du pays, sans oublier les pays limitrophes que sont le Tchad et la République Centrafricaine, souffrant d’un léger souci d’enclavement. Ce qui serait un avantage dans le programme de facilitation de transports et de transit en zone CEMAC.

Le coût des travaux du marché de base exécuté par l’entreprise turque Eser Contracting and Industry Co.Inc, indiquait 15.940.268.900 F cfa au 18 novembre 2011, lors du démarrage des travaux. Un projet d’avenant transmis au Ministère des Marchés publics va permettre la prise en charge de certaines prestations exécutées par l'entreprise.  Pour le contrôle et la surveillance des travaux, le groupement Beta Consult/Comete International assure la maîtrise d’œuvre pour un montant évalué au départ à 807.251.186 F cfa. Aujourd’hui le montant de ce marché est de 1.048.557.148 F cfa après signature le 24 août 2015 d’un avenant d’un montant de 241.305.962 F cfa.  le Bureau d’Etudes Techniques a fait en outre une demande d’autorisation d’un marché complémentaire  au MINMAP le 1er mars dernier et a reçu avis favorable deux semaines plus tard. Le financement des travaux est assuré par la Banque Islamique de Développement qui a donné 27.5% du montant, les Fonds OPEP pour le développement international qui contribuent à hauteur de 15.6% du montant du projet et l’Etat du Cameroun qui apporte 56.9% du montant. les travaux supplémentaires sont quant à eux entièrement  financés par l’Etat du Cameroun.

La date de fin escomptée pour ces travaux était fixée pour le 18 novembre 2011 avant la validation des nouvelles tâches. A ce jour, après 37 mois de prolongation totale de délais due aux travaux supplémentaires identifiés et aux aléas rencontrés, tels que les désordres géologiques et l’arrêt des travaux du fait de l’indisponibilité momentanée des fonds de contrepartie, elle a été ramenée à la fin du mois d'août 2016.

Plus de contenus dans Actualités

Second pont sur le Wouri : la réception provisoire partielle prononcée

Posté le : juin 4, 2018, Par : Eliane - Dans : Actualités

La commission de réception, après avoir parcouru d’un bout à l’autre les accès du chantier, les aménagements...