Français English
Vous êtes ici : Documentation » Textes et Lois

Textes et Lois

Construction et exploitation de l’autoroute Yaoundé-Douala, phase 2. Une opportunité présentée par le MINTP à la Conférence économique internationale de Yaoundé

Posté le : mai 25, 2016, Par : Hannah - Dans : Actualités

Le Ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi a présenté le mercredi, 18 mai 2016, le projet de construction et d’exploitation de l’autoroute Yaoundé-Douala (phase 2), une opportunité d’investissement en partenariat public-privé, au cours de l’atelier N°2 consacré au Transport, au secteur Bâtiment et Travaux publics et à l’aménagement urbain.

C’est devant plusieurs investisseurs, participants à la Conférence économique internationale de Yaoundé et regroupés au sein d’un atelier consacré au Transport, au secteur Bâtiment et Travaux publics et à l’aménagement urbain, que le Ministre des Travaux publics a présenté le projet de construction et d’exploitation de l’autoroute Yaoundé-Douala (phase 2). Moment privilégié qui a permis aux participants d’avoir l’exclusivité sur la phase 2 du projet de construction de l’autoroute Yaoundé-Douala, projet placé au cœur des « Grandes Réalisations » du Président de la République qui du reste, a présidé la cérémonie d’ouverture de cette conférence. D’entrée de jeu, le Ministre des Travaux publics a rappelé le cadre qui sous-tend la réalisation de ce grand projet et a souligné que le développement autoroutier est guidé par un principe, celui de la finalité économique qui recommande l’atteinte des objectifs de performance, l’optimisation des coûts, la prise en compte des impacts environnementaux, la cohérence et la convivialité avec les autres infrastructures de transport.

Tel que présenté par le Ministre des Travaux publics, la phase 2 du projet de construction et d’exploitation de l’autoroute Yaoundé-Douala permettra de relier la fin de la phase 1 actuellement en construction  à la ville de Douala en passant par Edéa sur un linéaire de 136 km, incluant les  voies de rétablissement sur la RN3 à l’entrée de Douala et Edéa. Les sections autoroutières à construire et à exploiter sont : Bibodi-Edéa (70 Km) avec un profil en travers 2x3 voies, et 2 voies directement mises en service, pour une largeur de la plateforme de 33.5 m. les ouvrages essentiels à construire sur cette section sont : un (01) échangeur permettant à la liaison à la N3 par la D55, des passages supérieurs, des galeries pour des passages inférieurs souterrains, des gares de péage et  aires de repos et, Edéa-Douala (65 Km) avec un profil en travers 2x3 voies directement mises en service, pour une largeur de la plateforme de 33.5 m. Les ouvrages essentiels à construire sur cette section sont : cinq (05) échangeurs  dont 01 permettant le rétablissement à la RN3 à Edéa, 01 à l’intersection avec la voie de raccordement permettant de s’insérer sur la RN3 à l’entrée de Douala, 01 entre Edéa et Douala pour le raccordement avec la section autoroutière allant vers Bafoussam, 02 sur la bretelle autoroutière intersection (Yaoundé-Douala) - (Edéa-Kribi) dont l’un au Nord d’Edéa et l’autre au Sud d’Edéa. Il y’aura également la construction des passages supérieurs, des galeries pour des passages inférieurs souterrains, des gares de péage et  aires de repos.

Le profil en travers de l’infrastructure est de 2x3 voies directement mis en service, avec une largeur de la plate forme : 33.5 m, des bandes d’arrêt d’urgence de 3 m chacune et un terre Plein central de 3 m. la réalisation des études se feront sur une durée de quinze mois, celle des travaux, quarante-huit mois. Des études de préfaisabilité ont été réalisées par  le groupement CAMEROON ENGINEERING/G.O.C, le marché des études  de faisabilité et APS a été attribué au Bureau d’études techniques SCET TUNISIE  par communiqué N°029/C/PR/MINMAP/SG/DGMI/DMTR/CE2/CEA5/EECA portant attribution partielles (Lot1 et Lot3) publié  par le Ministère en charge des Marchés publics, le 09 février 2016. Pour une approche en partenariat public-privé, un dossier d’Appel Public International à Manifestation d’intérêt de l’autoroute Yaoundé-Douala (phase 2) a été élaboré et sera publié dans les prochains jours. Pour finir, le Ministre des Travaux publics a mentionné que l’intérêt de ce projet est de faciliter l’accès aux grandes villes du Cameroun et les médiations entre les investisseurs et les agents étatiques ; de réduction de la congestion routière en milieu urbain ; de faciliter les échanges transfrontaliers dans la sous-région ; faciliter la convivialité et les échanges entre les pôles porto-industriels de Kribi, de Limbé et Douala et assurer la répartition rationnelle du trafic entre les différents modes avec  pour corollaire  la réduction des accidents de circulation.

L’on a par la même occasion appris que plusieurs itinéraires prioritaires sont programmés pour assurer la fonctionnalité de transit, la desserte et la liaison entre les zones de production, les zones de consommation et le marché extérieur. S’agissant des itinéraires en cours de construction, on cite : Yaoundé-Bibodi : 60 km phase 1 de Yaoundé-Douala: 280 milliards co-financement Exim Bank Chine et Cameroun, mise en service prévue 2019 ; Yaoundé-Nsimalen : 10,8 km 37 milliards ressources internes, mise en service prévue 2018  et Kribi-Lolabe : 38,5 km phase 1 de Edéa-Kribi; 280 milliards co-financement Exim Bank Chine et Cameroun, mise en service prévue 2019.

Plus de contenus dans Actualités

Le Ministre des Travaux publics inspecte l’itinéraire de la Coupe d’Afrique des Nations 2016

Posté le : nov. 14, 2016, Par : admin - Dans : Actualités

Un niveau de service amélioré et relevé du fait des travaux d’entretien confortatifs pour la CAN 2016! C’est ...

VISITE DES CHANTIERS DU GRAND NORD

Posté le : août 14, 2018, Par : admin - Dans : Actualités

Le Ministre des Travaux publics prescrit l’accélération des prestations en cours

Du...