Français English
Vous êtes ici : Projets/Réalisations » Actualités

Actualités

Exécution du programme d’entretien routier 2016. Le MINTP recommande l’efficacité

Posté le : avril 20, 2016, Par : Hannah - Dans : Actualités

Le Ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi a présidé le lundi 18 avril 2016 dans la salle des réunions de son cabinet,  en présence du Secrétaire d’Etat auprès du MINTP chargé des Routes, Louis Max Ayina Ohandja, une vidéoconférence à l’effet de passer en revue, les mesures prises en vue du lancement du programme d’entretien routier 2016 et de présenter la situation des contrats actifs d’entretien routier dans les dix régions.

Le Ministre des Travaux publics a présidé le lundi 18 avril 2016, une vidéoconférence regroupant les responsables des services centraux de son département ministériel et ceux des services déconcentrés. Cette concertation avait pour buts d’évaluer des mesures liées au démarrage du Programme d’entretien routier 2016, de s’assurer de la conformité des itinéraires retenus dans chaque région retenue,  d’évaluer le processus d’apurement des contrats d’entretien routier lancé en décembre et l’actualisation des relevés des dégradations des itinéraires à entretenir et prenant en compte le programme d’entretien 2016. Objectifs recherchés pour cet exercice, l’efficacité et la synergie dans les actions de contrôle et de suivi des travaux d’entretien routier. Aussi, le Ministre des Travaux publics a-t-il interpellé ses collaborateurs sur l’importance de l’enveloppe accordée cette année à l’entretien routier (près de 91 Milliards) et l’opportunité de respecter l’annualité de la programmation budgétaire du Fonds Routier.

De la présentation des itinéraires faite par les dix délégués régionaux, l’on peut relever d’ores et déjà que les différents acteurs sont en phase avec la programmation faite par les services centraux. Les délégués régionaux ont saisi l’opportunité pour présenter certains axes routiers qui sont dans un état de dégradation avancé  mais non-inscrits dans le programme d’entretien routier.  A titre d’illustration, l’on peut citer quelques routes de l’Extrême-Nord et du Nord où l’entretien des routes du réseau principal n’a pas été programmé (région du Nord). Le Délégué régional des Travaux publics du Littoral a quant à lui relevé l’opportunité d’une surveillance permanente des buses dans la localité de Ngok Mapubi, en attendant le démarrage des travaux confortatifs prévus dans le cadre du programme d’entretien routier sur la route Nationale N°3, (section Yaoundé-Douala). Le Ministre des Travaux publics a rassuré que des mesures seront prises pour entretenir ces axes routiers et pour ce qui est des cas des appels d’offres infructueux dans le septentrion, les travaux seront exécutés soit en régie soit par le Génie militaire. En somme, il est question pour le MINTP de veiller à la bonne exécution des travaux entrepris au cours de cette saison par les entreprises ainsi que les différents partenaires. Le Ministre a recommandé aux délégués régionaux d’accompagner les différents acteurs dans la mise en exécution des différents projets d’entretien routier. Le  MATGÉNIE, principal acteur de la mise en exécution des travaux a rassuré de la mise à disposition du parc d’engins aux entreprises  dans les dix régions.

Concernant l’exécution du programme, certains marchés ont déjà été attribués et certains travaux entamés se poursuivent. Dans la région de l’Adamaoua, en ce qui concerne l’entretien des routes en terre principales, les marchés sont attribués sur quatre tronçons pour un montant de 531 754 830 FCFA et pour une durée de neuf mois. Pour ce qui est de l’entretien des routes revêtues, un tronçon a été retenu pour un 581 270 686 FCFA et une durée de  12 mois. Concernant les routes rurales,  un axe est concerné pour un linéaire de 59 Km et un montant de 187 771 050. S’agissant de la région du Centre et ce qui est de l’entretien des routes en terre principales,  les marchés de six axes ont déjà été attribués pour un montant qui s’élève à  1. 010 406 816 FCFA pour une durée de 12 mois. Pour ce qui est de la région de l’Est, deux appels d’Offres ont été attribués sur deux tronçons pour un linéaire total de 163 km et un montant de 692 616 205 FCFA.  Pour la région du Nord-Ouest, quatre axes routiers sont prévus pour l’entretien des routes revêtues pour un linéaire de  75, 14 km et un montant de 829 163 691 FCFA. S’agissant de la région de l’Ouest, en ce qui concerne l’entretien des routes en terre principales, les marchés de trois tronçons sont attribués, pour un linéaire de 65, 45 km, un montant de 271 281 655 FCFA et concernant l’entretien des routes rurales, le marché d’axe a été attribué sur un linéaire de 81 Km et un montant335 692 191 FCFA. Pour ce qui est des autres régions plusieurs appels d’offres ont été lancés.

A titre de rappel, il est envisagé pour l’année 2016, l’entretien de 16 788 kilomètres de routes, pour un montant total de 91 995 462 283 F CFA soit un montant de 72 485 968 000 FCFA affecté aux travaux d’entretien et le reste étant affecté au contrôle des travaux et la protection du patrimoine routier. Les travaux d’entretien routier sont exécutés sur tout le triangle national et trois types d’entretien sont généralement réalisés. L’entretien périodique lourd de certains axes du réseau bitumé et cette année les axes concernés sont Yaoundé-Douala Limbé-Idénau et carrefour Nsimalen- Ebolowa-Ambam  pour un montant de 53 511 200 000 FCFA ; l’entretien courant des routes en terre et bitumées du réseau classé prioritaire. Ce type d’entretien concerne  22 lots des travaux dont : 02 lots de routes en terre et 02 lots de routes bitumées du réseau Nord ; 08 lots de routes en terre et 02 lots de routes bitumées au réseau Ouest ; 06 lots de routes en terre et 02 lots de routes bitumées au réseau Sud. Le montant alloué à l’entretien courant des routes en terre et bitumées du réseau classé prioritaire est de 11 787 234 000 FCFA. Pour ce qui est de l’entretien des routes rurales prioritaires qui s’élève à 7 187 534 000 F  CFA,  58 lots des travaux sont concernés dont 15 lots pour le réseau Nord ; 18 lots pour le réseau Ouest et 25 lots pour le réseau Sud.

La bonne exécution des travaux d’entretien routier constitue à coup sûr, l’un des défis majeurs à réaliser pour le compte de l’exercice 2016. Le maître d’ouvrage envisage de mettre tout en œuvre pour améliorer l’état de services de nos routes. A ce titre, les services déconcentrés du MINTP sont particulièrement interpellés au premier chef pour accompagner les Petites et Moyennes Entreprises sur le terrain en se référant continuellement aux instruments de gouvernance que sont le Tableau de Bord /Projet, le manuel de procédures de l’entretien routier.

Plus de contenus dans Actualités

Association des Fonds d’Entretien Routier Africains : Le groupe focal Afrique centrale en conclave à Yaoundé

Posté le : août 12, 2015, Par : Eliane - Dans : Actualités

Le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Travaux Publics chargé des routes, Hans NYETAM  NYETAM  a prés...

Célébration du 08 mars 2016. Les femmes du MINTP en phase avec la hiérarchie.

Posté le : mars 16, 2016, Par : admin - Dans : Actualités

« Egalité des sexes et autonomisation des femmes du secteur Bâtiment et Travaux publics : relevons le...