Français English
Vous êtes ici : Projets/Réalisations » Actualités

Actualités

Les principaux projets de la feuille de route 2015

Posté le : janv. 26, 2015, Par : Hannah - Dans : Actualités

Pour la réalisation de la feuille de route 2015, le budget du Ministère des Travaux publics prévoit une enveloppe de 344, 983 milliards en autorisations d’engagement et 325,753 milliards FCFA au titre des crédits de paiements répartis comme suit :

- Par nature économique :

  • Investissement : 254,04 milliards ;
  • Fonctionnement : 71,709 milliards ;

-   Par source de financement pour le BIP:

  • BIP sur rio :                                     89,79 milliards;
  • C2D de deuxième génération :         3 milliards;
  • BIP contrepartie réelle :                    27 milliards FCFA;
  • Ressources externes :                        139,25 milliards.

 

Pour ce qui est des projets routiers, il s’agira de poursuivre :

  • La construction  de l’Autoroute Yaoundé – Douala (phase 1) ;
  • La construction du deuxième pont sur le Wouri ;
  • Les travaux d’aménagement des Est de la ville de Douala;
  • Les travaux d’aménagement de l’entrée Ouest de la ville de Douala ;
  • La construction de la route Kumba-Mamfé ;
  • La réhabilitation de la route Maroua –Kousséri : Section Dabanga-Kousseri ;
  • L’entretien périodique (EP) de 55 KM de routes bitumées (25km sur Ngaoundéré- Garoua et 30 km Maroua-Moussourtouk et l’entretien courant (EC) de 1000 km de route bitumés ;
  • L’entretien de 100 km de route en terre au produit stabilisant ;
  • L’étude relative à la construction d'un troisième pont sur le Wouri ;
  • L’étude liée à la construction d'un second pont sur la Bénoué.

 

S’agissant des projets d’autres infrastructures, l’action portera principalement sur les études techniques et le suivi des projets, notamment :

  • la construction d'un immeuble R+10 pour les services centraux du MINTP ;
  • l’étude de faisabilité du tronçon de chemin de fer Edéa-Kribi (environ 136 km) ;
  • l’étude de faisabilité du tronçon de chemin de fer Douala-Limbé (environ 74 km) ainsi que ;
  • l’audit technique et l’étude détaillée pour la mise aux standards internationaux des aéroports internationaux du Cameroun ;
  • l’appropriation de la réforme de la maîtrise d’œuvre technique induite par le Décret du Premier Ministre.

 

Il convient de souligner que l'appropriation du décret relatif à l'organisation de la Maîtrise d'œuvre technique dans la réalisation des projets d'infrastructures sera assurée à travers un séminaire-atelier organisé en deux phases:

ü  un séminaire au niveau central regroupant les ministères, les institutions et structures sous à compétence nationale, les partenaires au développement, les ordres professionnels, les concessionnaires des projets d'infrastructures et les associations faitières des acteurs privés du secteur des travaux publics;

ü  une série de séminaires aux niveaux déconcentrés regroupant les responsables des administrations, des collectivités territoriales décentralisées, des structures et sociétés de développement à compétence régional ou local, ainsi que les acteurs du secteur des travaux publics actifs dans les grands ensembles régionaux: Grand Sud, Grand Ouest et Grand Nord

 

Dans le domaine institutionnel, l’action sera portée sur la mise à jour de la Nomenclature routière du Cameroun.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus de contenus dans Actualités

ZOOM SUR L’EVOLUTION DES GRANDS CHANTIERS DES TRAVAUX

Posté le : mai 29, 2015, Par : mpako - Dans : Actualités

La réunion de coordination du Ministère des Travaux Publics tenue le 12 mai 201...