Français English
Vous êtes ici : Projets/Réalisations » Actualités

Actualités

Route Djoum- Mintom : Réception définitive des travaux et aménagements connexes

Posté le : août 1, 2019, Par : Eliane - Dans : Actualités

Le Secrétaire général du Ministère des Travaux publics, Urbain Noël EBANG MVE  a procédé le mardi 23 juillet  2019 à la réception définitive du tronçon routier Djoum-Mintom, long de 98 km et de ses aménagements connexes et par la même occasion  mis en service  la station de pesage de Mekotto à la satisfaction générale de différents acteurs.

La région du Sud  vient d’être dotée de 105 km de route bitumée venant ainsi élargir le réseau des routes bitumées du Cameroun.  La route Djoum-Mintom rentre dans le cadre du projet d’aménagement de l’axe routier Ketta-Djoum phase 1  intégré dans le projet de facilitation du transport sur le corridor Brazzaville- Yaoundé sur la Nationale N°9. Entamé le 12  septembre 2011, date de notification de l’Ordre de Service de démarrage des travaux,   le tronçon routier Djoum-Mintom vient d’être définitivement réceptionné après la provisoire prononcée le vendredi 24 février  2017. Les travaux ont été réalisés par l’entreprise MNO VERVAT BV et la maîtrise d’œuvre assurée par le Groupement Louis Berger/INGECAM. Au cours de l’exercice de réception des travaux, le représentant du Maître d’ouvrage, le Secrétaire général du Ministère des Travaux publics, Urbain Noël EBANG MVE représentant le Maître d’ouvrage qu’accompagnait d’autres responsables de l’administration publique camerounaise ont passé aux peignes fins et de bout en bout les routes construites ainsi que les aménagements connexes réalisés.  Il y a lieu de relever que le linéaire du projet de base des travaux d’aménagement de la route Djoum-Mintom prévu au départ sur un itinéraire de 83 Km a été modifié en janvier 2016 suite à un Ordre de service prescrivant les travaux supplémentaires à l’entreprise. Il s’agissait du prolongement de la route principale de 15 km ; l’aménagement de 4,2 km de voirie dans la ville de Djoum ; l’aménagement de 2.2 km de voirie dans la ville de Mintom soit un total d’environ 105 kilomètres de routes bitumées.

Les  travaux réceptionnés sont construits selon  les règles de l’art et répondent aux caractéristiques techniques prévues dans le cahier des charges  du contrat.  La particularité de ce chantier relève du fait que les travaux ont été réalisés de main de maîtres par une entreprise camerounaise et uniquement avec des camerounais. C’est donc une initiative louable à encourager.  Pour le Directeur des travaux de Bun’s/Mag, Joseph TANGIE «  la construction de la route Djoum-Mintom réceptionnée définitivement est un réel motif de satisfaction pour l’entreprise car le déroulement des travaux dans cette zone particulièrement accidentée et plongée en pleine forêt équatoriale avec un taux de pluviométrie élevée n’a pas été évidente  ce qui a entraîné une prolongation des délais contractuels du projet. Cependant, ce qui compte actuellement, c’est la qualité de l’infrastructure routière réalisée». Les caractéristiques géométriques de la route adoptées sont celles relatives à une route revêtue d’une chaussée large de 7,50 m avec deux accotements revêtus d’un enduit superficiel bicouche de 2,00 m chacun, soit un profil en travers de 11,50 m avec une vitesse de référence de 60km/heure en relief vallonné et 80 km/heure dans les plaines. Pendant les travaux, le suivi géotechnique a été effectué de bout en bout et l’ensemble de l’activité géotechnique a été couronné par des mesures de la déformabilité au deflectographe LACROIX.

Par ailleurs, la station de pesage construite au PK 155 a été mise en service à la même occasion, par le  Secrétaire général dans le but de protéger l’infrastructure routière nouvellement construite en  traquant les véhicules en surcharge.  Les travaux d’aménagement de la route Djoum-Mintom ont été financés  par le Fonds Africain de Développement (FAD) à hauteur de 91,7 %  et le gouvernement du Cameroun à 8,3% pour un montant total qui s’élève à 55 396 197 705 FCFA.

Pour améliorer les conditions de vie des populations riveraines de la zone du projet, le gouvernement a construit plusieurs infrastructures connexes à savoir : Un centre de santé intégré avec logement d’astreinte à Mekotto et la case de passage  au PK 157 ; la construction du poste de pesage, d’un poste de péage et d’un hangar de marché pour le commerce   au point kilométrique 155; la fourniture d’un poste de comptage automatique ;  la réhabilitation du centre de Santé le Bon Samaritain ; la construction de quinze (15) clôtures destinés aux écoles et hôpitaux ; la construction de 15 forages et 10 puits d’eau potable ;  la construction de 11 blocs de latrines dans les villages pygmées ;  l’aménagement de 57 pistes de collecte des produits vivriers ; la construction d’un hangar pour le stockage au village Pygmée Soulabot. Par ailleurs, pour lutter contre la pauvreté et mettre en place les activités génératrices de revenus, un important matériel destiné aux associations des femmes avait été remis aux maires de Mintom et de Djoum lors de la réception provisoire en 2017. Pour la mairie de Mintom, le matériel était constitué de 32 charrettes, 112 brouettes, 125 pelles bêches, 124 pelles rondes et  une moto. Concernant la mairie de Djoum,  le matériel était composé de 29 charrettes, 112 brouettes, 124 pelles bêches, 125 pelles rondes, 09 machines à coudre, 10 tables rondes  et  une moto. Cet important axe routier vient substantiellement rehausser les conditions de vie des populations des différentes localités traversées par la zone du projet.

 

Actuellement, les travaux d’aménagement de la phase II du projet Mintom-Lélé et lélé Ntam-Mbalam sont en cours d’exécution. Pour le lot1, Mintom-Lélé long de 67.5 kilomètres, le taux d’exécution est de 35% en cette fin du mois de juillet 2019  et 24%  pour le lot2, lélé Ntam-Mbalam 53 Km.

 

A titre de rappel, la réalisation des projets suscités rentre dans le cadre du projet d’aménagement du corridor Yaoundé-Brazzaville. Le désenclavement de cette zone va à coup sûr, favoriser le développement économique avec non seulement, l’écoulement des produits agricoles, mais également, faciliter l’intégration sous régionale.

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus de contenus dans Actualités

Des efforts récompensés à leur juste valeur au MINTP

Posté le : juil. 22, 2015, Par : admin - Dans : Actualités

Le Palais des Congrès de Yaoundé a connu une effervescence particulière le lundi 20 juillet 2015. Le Ministre ...