Français English
Vous êtes ici : Projets/Réalisations » Actualités

Actualités

Entretien des routes communales : les maires à l’école de la gestion des projets à maîtrise d’ouvrage communale

Posté le : févr. 25, 2019, Par : admin - Dans : Actualités

Le Secrétaire général de la région du Centre, Cyrille Yvan Abondo, a présidé le mardi 19 février 2019, dans la Salle des réunions des  Services du   gouverneur du Centre, l’ouverture de l’atelier régional de sensibilisation des Exécutifs Communaux à l’alimentation de la base des données routières et à la gestion des projets à maîtrise d’ouvrage communale.

A l’initiative du Ministre des Travaux publics, Emmanuel NGANOU DJOUMESSI, les gouverneurs des  dix (10) régions animeront du 19 au  22  février 2019, au chef-lieu de chaque région, des ateliers régionaux de sensibilisation des Exécutifs Communaux à l’alimentation de la base des données routières et à la gestion des projets à maîtrise d’ouvrage communale. L’objectif général de cette plateforme  est de sensibiliser l’ensemble des Exécutifs Communaux des dix (10) Régions, au concept d’alimentation de la base de données routières et de gestion des projets à maîtrise d’ouvrage communale, aux fins de mieux programmer et exécuter les projets routiers du réseau communal.

Le lancement des activités a eu lieu à Yaoundé, chef-lieu de la Région du Centre, le mardi, 19 février.  La cérémonie d’ouverture  présidée par le Secrétaire général de la région du Centre, Cyrille Yvan Abondo a connu la participation des maires de la région du Centre. Le représentant  du gouverneur dans son allocution d’ouverture a dit attendre des participants  qu’ils exploitent à fond cette opportunité qui s’inscrit dans une perspective globale de développement de nos infrastructures routières.   Les responsables du Mintp et ceux du Fonds routier ont profité de l’occasion pour édifier les responsables locaux sur les dispositions relatives à l’appui budgétaire par l’Union Européenne ; présenter la base de données routières du Cameroun ;  mettre à disposition des maires, les fiches à renseigner ressortant les tronçons de routes de leur zone de compétence ; entretenir les maires sur la gestion des projets à maîtrise d’ouvrage communale ; présenter les procédures de passation et de suivi de l’exécution des contrats sous financement Fonds Routier à travers le guide technique élaboré à cet effet  et  recenser pour les 19 communes concernées par le programme 2018 d’entretien des routes communales et les 135 maires notifiés pour l’exécution des travaux de cantonnage sur les routes bitumées, l’état d’avancement dans les procédures de passation/d’exécution des différents projets pilotés par ces communes, à travers des fiches conçues à cet effet. Au terme desdits ateliers, il est attendu  des participants : la liste des tronçons de routes et des ouvrages d’art de chaque commune susceptibles d’être pris en compte dans les programmes 2019 et 2020 sur financement Fonds Routier ; l’état d’avancement de la procédure de passation/exécution des projets d’entretien des routes communales et des activités de cantonnage du programme 2018 ainsi que l’état du réseau des différents tronçons de routes nationales et régionales indépendamment des Régions.

Il y a lieu de relever que les ateliers régionaux de sensibilisation des Exécutifs Communaux à l’alimentation de la base des données routières et à la gestion des projets à maîtrise d’ouvrage communale rentrent dans le cadre du processus de mise en œuvre du Contrat de Réforme Sectorielle (CRS), l’État du Cameroun a pris des engagements avec les partenaires financiers parmi lesquels l'Union Européenne. Ainsi donc, sur l’ensemble des indicateurs fixés de commun accord avec cette institution, deux sont de la compétence du Ministère des Travaux Publics. Il s’agit notamment de l’indicateur qui porte sur l’ alimentation de la base des données routières par 50 Communes en 2018 et 200 Communes en 2019, sur l’état de dégradations des tronçons de routes de leur ressort et  l’indicateur: sur la réhabilitation d’ici fin juin 2019, de 300 km de routes communales sous Maîtrise d’Ouvrage Communale (MOC).

S’agissant du premier indicateur, des missions de collecte des fiches ont été effectuées dans certaines Communes des Régions septentrionales  et à ce jour, les données de 67 Communes sur l’état de dégradations des routes de leurs circonscriptions respectives ont été recensées et importées dans la base de données logée au Ministère des Travaux Publics. Il est alors attendu à la fin juin 2019, le renseignement des données similaires par 200 Communes, parmi lesquelles les données actualisées des 67 Communes sus-évoquées.

Quant au deuxième indicateur, le Ministre des Travaux Publics a associé les Maires à l’élaboration du programme 2018 d’entretien des routes communales financé par le Fonds Routier. C’est ainsi qu’au terme des concertations avec lesdits maires, 19 ont été saisis et désignés comme porteurs de projets, pour l’entretien des routes communales, dans le cadre de l’intercommunalité, pour laquelle 68 Communes sont effectivement concernées. Pour le programme 2019, il est prévu l’exploitation des Plans Communaux de Développement (PCD) de chaque Commune, à l’effet de retenir celles pour lesquelles les tronçons de routes et ouvrages d’art seront pris en compte, conformément à la correspondance N°9310/L/MINTP/SG/DGET/DPPN/CP/CEA1 du 25 octobre 2018, du Ministre des Travaux publics. Par ailleurs, lors de l’évaluation au 31 décembre 2018 du programme 2018 sus-évoqué, il a été donné de constater que sur l’échantillon des 19 projets à Maîtrise d’Ouvrage Communal, (i) seize (16) marchés ont été visés par le Fonds Routier et (iv) trois (03) projets sont tombés à forclusion, du fait des lenteurs dans la procédure de passation.

Au-delà de ces deux (02) indicateurs, le Ministre des Travaux Publics, en application des directives issues de la session du 21 novembre 2017 du Conseil National de la Décentralisation, a procédé au transfert de compétences en matière ce cantonnage routier aux Communes. Ce transfert représente pour l’année 2018, une allocation globale de 2,80 milliards, pour un linéaire de 4 039,69 km, affectées à 135 Maires, dont les Communes sont traversées par les routes bitumées. Il convient de noter que les routes bitumées faisant l’objet des travaux de grande envergure ; notamment les travaux de construction, de réhabilitation, d’entretien périodique lourd ou d’entretien confortatif, n’ont pas été retenues pour cette première phase ; les marchés relatifs à ces grands travaux intégrant déjà en leur sein l’exécution des travaux de cantonnage. Cette activité étant également sous financement Fonds Routier, les mêmes préoccupations ci – dessus listées sont également relevées. Au 31 décembre 2018, seules vint trois (23) Communes ont leurs marchés visés par le Fonds Routier, pour un linéaire de 799,38km et correspondant à un montant de 548,88 millions F CFA.

Plus de contenus dans Actualités