Français English
Vous êtes ici : Projets/Réalisations » Actualités

Actualités

Vœux de nouvel an au MINTP : Les responsables du secteur Bâtiment et Travaux Publics, engagés pour de meilleurs résultats

Posté le : févr. 4, 2019, Par : Eliane - Dans : Actualités

La salle des Conférences du Palais des Congrès de Yaoundé a accueilli, le mardi 22 janvier 2019, la grande famille du Ministère des Travaux Publics et des autres acteurs  du secteur Bâtiment et Travaux Publics, à l’occasion de la cérémonie d’échange des vœux de nouvel an.

C’était une cérémonie, fort courue, riche en enseignements et annonces à travers les allocutions du secrétaire général et du Ministre des Travaux publics. Ont pris part à cette fête, outre les personnels des services centraux et déconcentrés du MINTP, les  personnels des organismes sous-tutelle et de  nombreux acteurs du secteur du Bâtiment et des Travaux publics. Bien avant cette cérémonie, le Ministre des Travaux publics qu’assistait le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Travaux publics, chargé des Routes clôturait les travaux de la Conférence Annuelle des Services Centraux et déconcentrés de son département ministériel. Quatre principales articulations ont meublé cette cérémonie d’échange des vœux  à savoir: la remise des décorations, le discours bilan du Secrétaire général, le discours du Ministre et l’échange des vœux proprement dit.

S’agissant des décorations, un responsable du MINTP a été élevé au grade de chevalier de l’Ordre et du mérite camerounais. Des lettres de félicitations ont été remises aux personnels qui se sont distingués par leur abnégation au travail au cours de l’année 2018.

Le Secrétaire Général, Urbain Noël Ebang Mve, dans son discours bilan a présenté les axes majeurs de la feuille de route du Mintp en 2018. L’on retient de cette allocution qu’en dépit de certains obstacles, la plupart des actions programmées au titre de l’année écoulée et rappelées dans la feuille de route de l’exercice 2019, ont été réalisées et certaines sont en cours, parce que faisant l’objet de programmation pluriannuelle. En 2018, le Ministère des Travaux Publics a bénéficié d’une enveloppe budgétaire chiffrée à 326,269 milliards dont 261,891 milliards de budget d’investissement et 64,378 milliards de budget de fonctionnement y compris 51 milliards de crédits destinés au Fonds Routier. Les ressources internes en investissement engagées se chiffrent à 68,3 milliards, soit un taux d’engagement de 73,3%.

D’une manière générale, la bonne consommation des ressources disponibles, notamment celles extérieures, s’explique par l’accélération des travaux de la plupart des chantiers. En effet, en raison de fréquentes visites de chantiers, des réunions régulières de revue et un meilleur accompagnement des entreprises et bureaux d’études techniques, le rendement des entreprises s’est amélioré. Ainsi, l’exercice budgétaire 2018, aura permis de réceptionner 317,63 km de nouvelles routes bitumées et de 550 mètres linéaires de pont, à travers l’achèvement des projets ci-après : l’aménagement de l’entrée Ouest de la ville de Douala sur la Nationale N°3 ; la construction de la Ring Road  au lot 1 : Ndop-Kumbo  sur la Nationale 11 ; l’aménagement de la route Kumba-Kumbé-Bagundo-Nfaitock sur la Nationale N°6 ; le Bitumage de la voie d’accès au site du projet hydroélectrique de Memve’ele ; la construction du pont sur le Mayo-Galke ; la réhabilitation du pont sur la Bénoué, sans oublier les 62,5 km d’autoroutes repartis entre Yaoundé-Douala, Kribi-Lolabé.  Les routes à trafic modéré ne sont pas en reste, nous pouvons citer entre autres SongMbengue-Ngambe, phase 1, Ndoulou-Magamba-Bonaléa phase 1 e t Djoum-Essong-Yen. Malgré ces performances, l’entretien routier est resté laborieux au regard des difficultés de mobilisation de la trésorerie. Toutefois, 1445,96 km de routes en terre sont en cours d’entretien. En ce qui concerne, les projets du Plan d’urgence Triennal pour l’accélération de la croissance économique (Planut) les travaux ont démarré sur cinq tronçons répartis en sept lots d’un linéaire de 356 km. Les cinq autres tronçons de la tranche ferme d’un linéaire de 309 km font l’objet d’une maîtrise d’œuvre complète, soit neuf 09 études complémentaires.

Le Ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, s’est réjoui du bilan plus élogieux de son département ministériel tel que présenté par le Secrétaire général. Des résultats saillants, selon lui, obtenus grâce aux efforts conjugués de ses collaborateurs auxquels il a adressé ses meilleurs vœux compliments et ses encouragements et a recommandé au personnel de persévérer dans cette voie. Il a  invité ses collaborateurs à plus de motivation et de volonté tout en rappelant qu’il a pris note des doléances concernant le cadre du travail. Aux uns et aux autres, il a prescrit la concentration sur leurs activités, appelé à plus de réalisme et plus de communication. Une posture qui, selon lui, sera bénéfique pour le rendement des activités du Ministère. Enfin, Emmanuel NGANOU DJOUMESSI a recommandé à son équipe de prendre des initiatives, d’être proactifs, créatifs et anticipatifs.

Succinctement des délégations sont passées de manière conviviale pour échanger les vœux les meilleurs avec le Ministre et le Secrétaire d’Etat.

 

 

Plus de contenus dans Actualités

Autoroute Kribi-Lolabe : On amorce les travaux de finition

Posté le : juin 4, 2018, Par : Eliane - Dans : Actualités

Satisfaction et optimisme sont les maîtres mots exprimés par le Ministre des Travaux publics et toute sa délégati...