Français English
Vous êtes ici : Projets/Réalisations » Actualités

Actualités

Autoroute Douala-Yaoundé Phase 1 : Les travaux réalisés à 40%

Posté le : juin 6, 2017, Par : Eliane - Dans : Actualités

Les travaux de construction de l’autoroute Yaoundé-Douala Phase 1  évoluent normalement. C’est le constat qui se dégage à l’issue d’un parcours des 40 kilomètres en travaux effectué le 02 juin 2017. On note dans l’ensemble que les travaux liés aux couches de chaussée s’effectuent sur les 10  premiers kilomètres alors que les terrassements sont en cours  sur l’ensemble du site.

Le chantier de construction de l’autoroute Yaoundé-Douala, phase 1 bat son plein, les travaux réalisés sur plusieurs ateliers sont impressionnants. Dès les premiers kilomètres,  l’épaisseur de la chaussée revêtue du bitume est impressionnante et s’étale de manière continue sur une dizaine de  kilomètres. Au Point kilomètre 16, plusieurs ouvriers s’attèlent à la construction d’un ouvrage hydraulique du passage supérieur. Dans cette première phase des travaux, quatre ouvrages hydrauliques inférieurs et quatre passages supérieurs seront construits.  Au Point kilomètres 20+700, les travaux de terrassement se poursuivent normalement avec la construction de l’échangeur au niveau de la localité de Lobo. En ce 02 juin 2017, l’avancement global des travaux est estimé à 40%. Ainsi du point Kilométrique (PK) 0 au PK 10 les travaux de déblais sont réalisés à 100%, les déblais rocheux à 100% ; la purge de mauvais sols 100%, les travaux de remblais provenant des déblais 100%. La couche de fondation sur les dix premiers est réalisée à 86,60%, la couche de base 74,65%. Du PK 10 au PK 20+500, les travaux de déblais sont réalisés à 98%, les déblais rocheux à 100% ; la purge de mauvais sols  100%, les travaux de remblais provenant des déblais 96,50 %. La couche de forme est estimée à 51 080 km3,  La couche de fondation est estimée à 19 080m3, la couche de base à 16 460 m3. Les travaux de terrassement ont repris après l’arrêt observé durant la période d’intenses pluies. Les travaux de déforestage, de débroussaillement, de dessouchage, de décapage, de purge de déblais, de remblais se poursuivent du point Kilométrique 20 au Pk 40. S’agissant des ouvrages hydrauliques du pk0 au pk20, les travaux sont presque achevés avec la pose de la peinture d’étanchéité et les travaux de remblais contigus. 17 ouvrages de ce type sont construits du point Kilométrique 0 aux points Kilométriques 10 et 18 du point Kilométrique 10 à 20.

En ce qui concerne la situation  financière du projet de construction de l’autoroute sujet de plusieurs remous ces derniers mois, Wen Yueping, Directeur adjoint de la China First Highway Engineering Company (CFHEC) ainsi que le chef de la Mission de Contrôle Raoul Ben Romdhana ont affirmé au cours de la réunion hebdomadaire de chantier que tous les décomptes ont été payés.  Les problèmes financiers ne se posent pas contrairement à ce qui a été annoncé. Concernant le climat social au sujet de la gestion des ressources humaines au sein de l’entreprise ainsi que la question de licenciement des ouvriers, les responsables de l’entreprise ont affirmé qu’actuellement le climat social est serein,  sur les 516 camerounais qui travaillent sur le chantier, plus de quatre cent personnels sont déjà affiliés à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale, les procédures d’affiliation à la CNPS sont en cours pour les autres ouvriers.  Sur la question des ouvriers récemment mis en chômage technique par l’entreprise, le Directeur adjoint de l’entreprise a confirmé : « les ouvriers concernés n’ont pas été licenciés, ils étaient mis en chômage technique suite à l’arrêt de plusieurs postes de travail qui ne pouvaient pas être exécutés en saison  pluvieuse,  les ouvriers vont reprendre du service avec la fin des pluies ». Sur cette question de chômage technique des ouvriers, il est bon de savoir que ce processus est tout à fait normal dans le secteur des Bâtiments et des Travaux publics.  A certaines périodes,  certains ouvriers sont mis en chômage technique lorsque les postes de travail sont en arrêt question de limiter les coûts. Le  suivi du climat social et de la gestion de la ressource humaine ont pour objectifs  pour les responsables du Ministère des Travaux publics de veiller à l’application des normes de travail afin de promouvoir le travail  décent tel que stipule le Bureau International du Travail et pour l’entreprise d’accélérer  les travaux. Au cours de la réunion hebdomadaire de chantier tenue le 02 juin 2017 à la base vie de l’entreprise,  il a été recommandé à l’entreprise d’élaborer de nouveaux plannings d’exécution des travaux.

 

 

Plus de contenus dans Actualités