Français English
Vous êtes ici : Projets/Réalisations » Actualités

Actualités

Route Babadjou-Bamenda. Les travaux de reconstruction ont été lancés le 16 mai 2017.

Posté le : mai 18, 2017, Par : Eliane - Dans : Actualités

Le Ministre des Travaux publics a procédé le mardi 16 mai 2017 à Santa dans la région du Nord-ouest, au lancement des travaux de reconstruction de la route Babadjou-Bamenda, aux côtés du Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Travaux publics chargé des Routes, de la Directrice des Opérations de la Banque Mondiale, du Représentant Résident de la Banque Africaine de Développement au Cameroun, du gouverneur de la région du Nord-ouest, des membres du Parlement et de nombreuses autorités traditionnelles de cette région.

La place des fêtes de la ville de Santa a servi de cadre au lancement des travaux de reconstruction de la route Babadjou-Bamenda le mardi 16 mai 2017. Une cérémonie de lancement marquée entre autres par des allocutions diverses, celles du maire de la ville de Santa ; du président de l’association des Fons de la région du Nord-ouest ; de l’honorable Achidi Achu, sénateur, de la Directrice des Opérations de la Banque Mondiale au Cameroun. Du Directeur général de l’entreprise Sogea Satom, en charge des travaux et du Ministre des Travaux publics, mais aussi des séquences telles que le démarrage du paiement des indemnisations des riverains dont les biens sont mis en cause du fait du projet et de l’appréciation d’une planche d’essai réalisée par l’entreprise Sogea-Satom. Dans son allocution, la Directrice des Opérations de la Banque Mondiale au Cameroun a relevé avec beaucoup de satisfaction, qu’un travail en amont a été effectué par son institution et le gouvernement camerounais. Elle a cité entre autres, les mesures qui ont été prises afin que les personnes affectées par le projet soient indemnisées avant le démarrage des travaux. Une approche qui a permis de gagner pratiquement une année dans la mise en œuvre du projet et qui laisse penser que les autres activités du projet vont s’enchainer dans une suite logique indiquée dans le tableau de bord élaboré par les services compétents du Ministère des Travaux publics.  Pour sa part, le Ministre des Travaux publics a précisé le projet de reconstruction de la section Babadjou-Bamenda, dans sa configuration actuelle, présente les mêmes caractéristiques géométriques et cinématiques que celles de l’axe routier Yaoundé-Douala (Route Nationale N°3). Il constitue un tronçon de la route nationale N°6 (RN6) et fait partie de la transafricaine Enugu (Nigeria)-Mombassa (Kenya), composante du Programme de Développement et de Sécurisation des infrastructures de transport, financé par la Banque Mondiale et l’Etat du Cameroun, avec pour but de ce programme est de répondre à deux priorités majeures : effectuer des investissements urgents qui sont essentiels à la préservation des infrastructures existantes et augmenter la sûreté, la sécurité et développer la capacité des institutions dans le secteur des transports pour leur permettre de mieux planifier et gérer les infrastructures et les services qui sont nécessaires pour soutenir les objectifs économiques de croissance et d'emploi du Cameroun tels qu'ils sont énoncés dans le Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE).

S’agissant de l’étendue des travaux routiers à réaliser, le projet prévoit la reconstruction de la route Babadjou-Bamenda sur 35 km ; l’aménagement de la voie de contournement de la falaise de Bamenda en 2 X 2 voies sur une longueur de 5 km et l’aménagement de la traversée urbaine de Bamenda en 2 X 2 voies sur une longueur de 12 km. Pour ce qui est du dimensionnement de la chaussée, on note que la couche de fondation prévue pour cette route est de 25 cm en matériaux recyclés ; la couche de base, 10 cm en grave bitume et la couche de roulement, 6 à 7 cm en béton bitumineux. Le profil en travers de la route est défini comme suit par section. Babadjou-Welcome: rase campagne (du point kilométrique 0+000 au point kilométrique 35 + 050) il est prévu une chaussée de 2 voies de 3,5 m en béton bitumineux et des accotements de 2X1, 50 m en enduit-bicouche. En agglomération (Babadjou, Santa, traversée urbaine de Bamenda) il est prévu une chaussée de 2X2 voies de 3,0 m en béton bitumineux ; des trottoirs : 2X1, 50 m en enduit-bicouche  et un terre-plein central : 1,0 m délimité de bordures et servant d’emprise pour l’éclairage public. Pour la voie de contournement de la falaise de Bamenda, y seront construits : une chaussée de 2X2 voies de 3,5 m en béton bitumineux sera construite; un trottoir : 2X1, 50 m en enduit-bicouche ; et un terre-plein central : 1,0 m délimité de bordures et servant d’emprise pour l’éclairage public. Le projet prévoit également l’exécution de plusieurs travaux connexes dont la construction d’une station de pesage ; de deux aires de repos ; d’un poste de péage ; le bitumage de 50 km de routes secondaires d’accès aux bassins agricoles ; la construction des marchés et la construction de plusieurs mini systèmes d’adduction en eau potable le long de la route principale. Les travaux seront exécutés sur une période de vingt-quatre mois par l’entreprise Sogea Satom, sous le contrôle et la surveillance technique du Bureau d’Etudes Techniques, Study International. Le montant du contrat des travaux s’élève à 37 076 609 759 FCFA (TTC), celui du contrat lié au contrôle et à la surveillance de ces dernières est de 2, 15 Milliards de FCFA (TTC). Le projet est financé par l’Etat du Cameroun et la Banque Mondiale à travers le Guichet BIRD.

 

 

 

Plus de contenus dans Actualités

Des efforts récompensés à leur juste valeur au MINTP

Posté le : juil. 22, 2015, Par : admin - Dans : Actualités

Le Palais des Congrès de Yaoundé a connu une effervescence particulière le lundi 20 juillet 2015. Le Ministre ...